Radars embarqués privés : et s'ils étaient illégaux ?

Radars embarqués privés : et s'ils étaient illégaux ?©LEPOINT
A lire aussi

LEPOINT, publié le mercredi 16 mai 2018 à 17h15

« Le Canard enchaîné » publie une note de la direction des libertés publiques et des affaires juridiques mettant en cause la légalité de ces équipements.

Ce pourrait être une très bonne nouvelle pour les automobilistes. Et si les radars embarqués confiés à des entreprises privées étaient illégaux ? En tout cas, pour Le Canard enchaîné, la question se pose. Dans son édition du mercredi 16 mai, l'hebdomadaire relaye une note rédigée par la direction des libertés publiques et des affaires juridiques (DLPAJ) au sein du ministère de l'Intérieur le 30 mars 2017. « L'externalisation des contrôles de vitesse devrait être prévue par la loi, celle-ci devant expressément prévoir la possibilité, pour des opérateurs privés, de procéder à ces opérations. »

Lire la suite sur LEPOINT

Le service de gestion de commentaires évolue.

A compter du 29 mars, le Journal de Réactions et la publication de commentaires seront temporairement fermés.

Les discussions autour des sujets qui vous tiennent à cœur resteront prochainement possibles au travers d’un tout nouveau service vous permettant de réagir.