Racisme: la loi va être renforcée pour lutter contre les contenus illicites sur internet, annonce Philippe

Chargement en cours
 Le Premier ministre Edouard Philippe présente le plan contre la racisme et l'antisémitisme, le 19 mars 2018 à Paris

Le Premier ministre Edouard Philippe présente le plan contre la racisme et l'antisémitisme, le 19 mars 2018 à Paris

1/2
© AFP, GERARD JULIEN

AFP, publié le lundi 19 mars 2018 à 09h55

La loi française va être modifiée afin de "renforcer les obligations" de détection, de signalement et de suppression de contenus illicites sur internet, a annoncé Edouard Philippe lundi en présentant le nouveau plan de l'exécutif contre le racisme et l'antisémitisme.

Comme annoncé par Emmanuel Macron début mars, la France va par ailleurs "se battre" pour un projet législatif au niveau européen contraignant les opérateurs du Net, et notamment les réseaux sociaux, à retirer très rapidement le "torrent de boue" des contenus "haineux, racistes ou antisémites", a confirmé le Premier ministre lors d'un discours au Musée national de l'Histoire de l'immigration à Paris.

Ce plan européen, "on ne va pas se contenter de l'espérer. Il faut se battre. Et on va se battre", a-t-il assuré.

Mais "sans attendre" l'aboutissement de ce chantier communautaire, la législation nationale va être modifiée. 

"Nous avons des marges de manœuvre. Des marges qui permettent de renforcer les obligations", a assuré le chef du gouvernement.

Annoncé depuis des mois, ce deuxième plan (2018-2020) fait suite à un premier dispositif lancé dans un contexte de déferlement d'actes antisémites et antimusulmans après les attentats de janvier 2015.

"On ne me fera jamais croire que les réseaux sociaux seraient des espaces hors-sol. Pour moi, tout ce qui est publié et diffusé en France, est publié et diffusé en France. Et doit donc répondre aux lois de la République", a souligné M. Philippe, flanqué de huit membres du gouvernement.

"Ce qui m'énerve, c'est que de nos jours, il semble plus facile de retirer la vidéo pirate d'un match de foot que des propos antisémites", a-t-il insisté.

Une mission confiée à l'enseignant franco-algérien Karim Amellal, à la députée LREM Laetitia Avia et au vice-président du Crif (Conseil représentatif des institutions juives de France) Gil Taïeb planchera sur ces modifications législatives.

Pistes envisagées: de lourdes amendes, comme en Allemagne, contre les réseaux sociaux qui ne retirent pas des propos haineux sous 24 heures, la "fermeture des comptes ayant diffusé de manière massive et répétée" des messages de haine. Ou encore "l'enquête sous pseudonyme" de cyber-enquêteurs sur les espaces de discussion en ligne.

Comme déjà évoquée par M. Philippe, la possibilité va être étudiée de permettre à un plaignant de qualifier lui-même le mobile raciste ou antisémite de son agression, comme au Royaume-Uni.

Enfin, sur le volet éducatif, le plan prévoit la création d'une "équipe nationale de réaction" afin d'assister enseignants et acteurs de terrain confrontés à des situations conflictuelles.

Le service de gestion de commentaires évolue.

A compter du 29 mars, le Journal de Réactions et la publication de commentaires seront temporairement fermés.

Les discussions autour des sujets qui vous tiennent à cœur resteront prochainement possibles au travers d’un tout nouveau service vous permettant de réagir.

 
12 commentaires - Racisme: la loi va être renforcée pour lutter contre les contenus illicites sur internet, annonce Philippe
  • avatar
    Rene69  (privé) -

    De toute façon pour eux le racisme anti blanc n'existe pas.Donc ca concernera toujours les mêmes.

  • On a le droit de rire?

  • Le dernier bilan officiel connu est celui du Ministère de l'Intérieur (voir ce site )qui fait état en 2016 (pas de bilan 2017 affiché)
    Actes commis en fonction de l'ethnie supposée ; - 23,7 % par rapport à 2015
    Actes commis contre des lieux de culte : +6,4 %
    - Lieux de culte Chrétiens : +17 %
    - Lieux de culte musulmans : -37.5 %
    - Lieux de culte juifs ; -54 %
    De toute évidence la priorité doit être centrée sur les Chrétiens, , il s'agit encore une fois des statistiques émanant d'un rapport de Mr LeRoux alors ministre, de quoi nous parle Mr Philippe ? des juifs (pourquoi existe-t-il un mot spécifique pour les juifs , quelqu'un a-t-il la réponse?) et des musulmans alors je me pose la question de savoir quelle est la véritable intention de cette personne qui met en doute des rapports du gouvernement précédent dont il reprend des membres et dont le président actuel est issu - Cela me semble un peu étrange -

  • pourquoi mettre raciste d'un côté anitsémite de l'autre le deuxième est une catégorie il n'y a pas de privilège pour des catégories

  • Voilà comment on muselle la dissidence; sous ce mot fourre tout " racisme " tous les moyens vont être employés à faire taire la dissidence, la contestation des citoyens. Cela s'appelle une dictature.
    Vous aurez noté la proximité de l'exécutif et de la justice. On est en plein monde Orwellien

    On peut ne pas être d'accord, et respecter les autres...les mots ont une importance, et l(histoire est là pour nous rappeler comment l'être humain peut se désincarner dans de l'inhumain, dans le déni des différences .

    On peut donc exprimer ses opinions, le tout étant de le faire avec le soucis de ne pas infliger aux autres, ce que l'on n'accepte pas pour nous.