"Qui va m'empêcher d'entrer au Congrès ?", s'insurge Jean-Marie Le Pen

"Qui va m'empêcher d'entrer au Congrès ?", s'insurge Jean-Marie Le Pen

Jean-Marie Le Pen est exclu du FN depuis 2015 (photo d'illustration).

Orange avec AFP, publié le vendredi 09 février 2018 à 22h08

Jean-Marie Le Pen reste président d'honneur du Front national, bien qu'il soit toujours exclu du parti.

Jean-Marie Le Pen va-t-il se rendre au congrès du Front national qui se tiendra les 10 et 11 mars à Lille, où il a pourtant été déclaré "persona non grata" ? C'est ce qu'il affirme. "Qui va m'empêcher d'entrer au Congrès ?", interroge le président d'honneur du parti sur RTL.





"Comme je suis président d'honneur du Front national, qui n'aurait pas le droit d'aller au congrès ? Ce serait assez risible, n'est-ce pas ? Évidemment, j'ai la possibilité d'y aller", insiste le fondateur du parti politique, exclu par sa fille en 2015 après de nouveaux propos polémiques sur la Shoah.

Pas de recours à la force

Jean-Marie Le Pen s'appuie sur une décision de justice rendue en sa faveur vendredi 9 février, qui lui assure la conservation de son titre de président d'honneur du FN. Dans son arrêt, la cour d'appel de Versailles a validé l'exclusion, en août 2015, du père de Marine Le Pen de son parti en tant que simple membre.

La justice a cependant jugé que cela n'avait "pas d'effet sur sa qualité de président d'honneur" car les statuts du FN ne prévoient pas que cette fonction purement honorifique soit réservée "aux seuls adhérents". "J'ai gagné mon énième procès contre Marine Le Pen et le Front national. Je les ai gagnés tous sans exception jusqu'à présent", s'est-il félicité.

"Je crois que je compte dans le Front national suffisamment d'amis, d'appuis, de soutiens, chez les adhérents, chez les cadres, pour pouvoir tout de même aller devant le Congrès discuter de la suppression du poste que j'occupe. Le contraire serait ridicule", poursuit Jean-Marie Le Pen, qui affirme d'ailleurs qu'il n'a "jamais" affirmé qu'il ferait appel à la force publique en cas d'opposition à sa venue à Lille.

Le service de gestion de commentaires évolue.

A compter du 29 mars, le Journal de Réactions et la publication de commentaires seront temporairement fermés.

Les discussions autour des sujets qui vous tiennent à cœur resteront prochainement possibles au travers d’un tout nouveau service vous permettant de réagir.

 
16 commentaires - "Qui va m'empêcher d'entrer au Congrès ?", s'insurge Jean-Marie Le Pen
  • J'imagine assez bien la scène devant ce congrès à Lille... d'un côté les adhérents qui sont pour qu'il assiste à cette réunion, de

    l'autre ceux qui sont contre.. les deux groupes, la main tendue vers le ciel comme s'il désignait une colombe qui vient de s'envoler

    lui faisant une haie d'honneur.

  • Berlusconi, le Pen, les vieux bouffons sont indécrottables...

  • c'est un vieux despote qui devrait aller à la pèche et foutre la paix au FN!!!!!!

  • bravo Mr le pen ! ne lachez rien ! honte a MLP !

    Bien de votre avis, le FN ne serait rien sans lui !

  • Les démêlés politico-familliaux des Le Pen sont une chose,mais, même si celà irrite beaucoup de médias et autres partis,dix millions de Français votent FN,et de plus en plus dans les classes ouvrières et défavorisées.Les politiques de tous bords seraient bien inspirés d'analyser sans complaisance les raisons,et de s'occuper enfin sérieusement et efficacement de cette population.A force de jouer avec le feu(droite et gauche),la République et la démocratie risque de s'y brûler.34% à la dernière Présidentielle (et malgré le fiasco de Marine),le score en dit long.

    34% de quoi? Vous balances ce pourcentage comme ça en pensant sue ça fait bien. Mais ça ne veut rien dire

    firsteim,le résultat officiel du 2eme tour est exactement :33,90 % pour Marine.Donc,pourquoi ça ne veut rien dire?