Qui en veut à l'hôpital de Berck ?

Qui en veut à l'hôpital de Berck ?©Panoramic

6Medias, publié le vendredi 09 février 2018 à 22h32

Le centre Calot, un des hôpitaux de la Fondation Hopale à Berck, a échappé au drame. Ce vendredi 9 février, une dizaine de bâtiments ont été frappés par 17 départs de feu.

Comme le révèle France Bleu Nord, les responsables de la Fondation Hopale recevaient, depuis octobre, des menaces à répétition, par textos, à partir d'un téléphone prépayé. "Ce sont pour beaucoup de petits départs de feu, à partir de matelas ou de corbeilles à papier, précise Marie Baville, la sous-préfète de Montreuil au micro de France Bleu. On avait déjà eu un événement de ce type, il y quinze jours, avec deux ou trois départs de feu, quasi simultanés. Une enquête était en cours. Mais c'est la première fois que cela prend de telles proportions."

Alors que 60 pompiers ont été mobilisés pour maîtriser les différents incendies, les patients, alités ou assis ont pu être évacués à temps. Au total, une centaine de patients ont été regroupés dans le gymnase de l'hôpital. Ils ont pu rejoindre leur domicile ou ont été dirigés en ambulance vers d'autres structures de la fondation Hopale ou des cliniques des environs. Les dégâts occasionnés par ces départs de feu sont importants dans plusieurs bâtiments. Deux personnes ont été placés en garde à vue.

Vous êtes responsable des propos que vous publiez.
Merci de respecter nos CGU