"Quelque chose que je n'avais jamais rencontré" : le déni "absolu" de grossesse, un fait inédit au coeur du procès de la mère de Séréna

"Quelque chose que je n'avais jamais rencontré" : le déni "absolu" de grossesse, un fait inédit au coeur du procès de la mère de Séréna©GEORGES GOBET / AFP

franceinfo, publié le dimanche 18 novembre 2018 à 11h36

Son visage est resté impassible à l'énoncé du verdict. Rosa-Maria Da Cruz, 50 ans, a été condamnée à cinq ans de prison, dont trois avec sursis, par la cour d'assises de Corrèze, à Tulle vendredi 16 novembre. L'avocat général avait requis huit ans ferme. Cette peine, assortie d'un suivi socio-judiciaire de cinq ans avec obligation de soins, a pris en compte "le parcours de cette femme", mais aussi "le trouble à l'ordre public" provoqué par les faits et leurs "conséquences gravissimes sur la santé" de son quatrième enfant, Séréna. L'accusée risquait vingt ans de prison.  

>> RÉCIT. Comment la mère de Séréna a caché son bébé pendant deux ans dans une pièce en sous-sol et un coffre de voiture

Malgré l'apparente clémence de cette décision, les jurés l'ont

Lire la suite sur Franceinfo

Vos réactions doivent respecter nos CGU.