Quand Pôle emploi organise des recrutements à la manière de "The Voice"

Quand Pôle emploi organise des recrutements à la manière de "The Voice"
Un stand Pôle emploi à Tourcoing, le 4 octobre (illustration)

Orange avec AFP, publié le vendredi 19 octobre 2018 à 08h20

Placés face à des fauteuils retournés, les candidats à un emploi devaient convaincre les recruteurs de "buzzer" pour les choisir, selon le site web StreetPress.

"This is the Job." Ces dernières semaines, plusieurs agences Pôle emploi ont eu recours à une méthode peu orthodoxe pour aider des chômeurs à retrouver un emploi : organiser des sessions de recrutement à la manière de "The Voice". Comme dans le jeu télévisé de TF1, les recruteurs - ici des représentants d'entreprises - étaient assis dans des fauteuils rouges, dos aux candidats, devaient "buzzer" pour choisir un candidat.

L'information a été révélée par le site Internet StreetPress et confirmée à France Info par un syndicat de Pôle emploi à Castres, dans le Tarn.



D'après StreetPress, ces entretiens ont été organisés dans au moins huit agences Pôle emploi ces derniers mois dans plusieurs départements pour placer des candidats à des postes de soudeur et d'ouvrier du bâtiment.



Pôle emploi évoque une initiative "maladroite, mais bienveillante"

Contacté par France Inter, le service de communication de Pôle emploi a confirmé l'existence de ces recrutements inhabituels dans quatre régions (Occitanie, Hauts-de-France, Auvergne-Rhône-Alpes et Martinique), tout en minimisant leur portée. "Il s'agissait d'une initiative locale maladroite, mais bienveillante", explique-t-on. "L'idée était d'expérimenter des démarches pour dépasser le CV, valoriser les compétences et lutter contre la discrimination." Pôle emploi a annoncé que le dispositif allait être suspendu.

Vos réactions doivent respecter nos CGU.