Quand Monoprix tourne en ridicule le gouvernement

Quand Monoprix tourne en ridicule le gouvernement©PHILIPPE HUGUEN / AFP

, publié le dimanche 22 novembre 2020 à 17h40

Excédée par les restrictions sur les produits "non essentiels", l'enseigne Monoprix a lancé une campagne de communication dans ses magasins, à l'humour acerbe.

"Les vêtements pour enfants jusqu'à 3 ans sont à nouveau essentiels. Les autres sont priés d'arrêter de grandir".

""Une commission venant de conclure que l'eau ça mouille, nous avons finalement le droit de vendre des parapluies". Les clients ont sans doute eu le sourire dans les magasins Monoprix. 


L'enseigne a décidé de tourner en ridicule les mesures gouvernementales de restrictions en affichant dans ses magasins des pancartes aux messages moqueurs. "Si les biberons n'étaient pas nécessaires, il fallait nous avertir de pas faire de bébés pendant le premier confinement", clame une troisième. 

Une initiative qui en a amusé beaucoup, tandis que d'autres y voient de l'irresponsabilité. Les commerçants attendent avec impatience les annonces d'Emmanuel Macron concernant la suite, ou non, du confinement. Les petits commerces pourraient rouvrir selon les premières indiscrétions, et mettre fin à l'imbroglio des restrictions de vente de produits non essentiels. 
 

Vos réactions doivent respecter nos CGU.