Pyrénées : un nuage iridescent, rare phénomène météorologique, a été photographié

Pyrénées : un nuage iridescent, rare phénomène météorologique, a été photographié ©Capture d'écran Démotivateur

, publié le samedi 03 avril 2021 à 12h25

Dans le cirque de Gavarnie (Hautes-Pyrénées), un photographe a capturé un phénomène aussi rare qu'éblouissant : celui des nuages iridescents, raconte France 3. Une apparition possible grâce à une diffraction de la lumière.

C'est un randonneur qui a réussi à capturer la beauté de l'instant.

Dans le cirque de Gavarnie (Hautes-Pyrénées), l'homme a assisté à un spectacle époustouflant, relaté par France 3. Le média, qui a repéré le cliché que le photographe a publié sur Facebook, évoque un phénomène météorologique peu courant. Certains internautes ont cru à un poisson d'avril, et il est vrai qu'une telle image semble tout droit sortie d'un rêve. Une myriade de couleurs qui s'étirent du vert au jaune, en passant par le rose, surplombent la montagne. Mais ce cliché, capturé le 15 mars dernier, est bien réel. 



Une diffraction de la lumière

Comme l'expliquent nos confrères, ce nuage iridescent - ou irisé - a son explication scientifique. Lesdits nuages sont tout d'abord peu épais, et l'écartement des gouttes et cristaux est à l'origine du phénomène. En effet, c'est cet écartement qui va provoquer, par diffraction, une irisation de la lumière, avec pour résultat, un joli aspect coloré. Si le phénomène peut évoquer celui d'un arc-en-ciel, ce n'est pourtant pas la même chose, avance le média. Ces derniers sont causés par la réfraction de la lumière, tandis que les nuages iridescents sont produits par une diffraction de la lumière. Pour résumer, cette irisation atmosphérique s'explique par la dispersion des rayons lumineux, au contact des particules nuageuses. Et plus les gouttelettes sont nombreuses et de tailles identiques, plus les couleurs seront éclatantes, détaille France 3

Ces nuages peuvent être observés de jour comme de nuit et le phénomène concerne principalement ceux de type Cirrocumulus et Altocumulus, précisent France 3. Ils peuvent être aperçus tout autour du globe, mais le phénomène n'est pas pour autant banal ; et offre toujours un spectacle éblouissant au regard des promeneurs. D'ailleurs, les commentaires des internautes le prouvent. Pour certains, ce phénomène rappelle celui des aurores boréales, qui enchantent les voyageurs dans l'hémisphère nord. Le phénomène dure en général entre deux et trois minutes, alors si vous souhaitez le prendre en photo, il vous faudra agir vite.

Vos réactions doivent respecter nos CGU.