Pyrénées-Orientales : Jean Castex annonce la régionalisation de la RN 116, une décision inédite en France

Pyrénées-Orientales : Jean Castex annonce la régionalisation de la RN 116, une décision inédite en France ©Panoramic

publié le lundi 24 mai 2021 à 16h45

Ancien maire de Prades dans les Pyrénées-Orientales, le Premier ministre Jean Castex a annoncé que la Nationale 116, axe majeur dans le département, serait régionalisée, lundi 24 mai. Une première en France, annoncent France Bleu et La Dépêche. 

C'est une décision inédite en France.

Lundi 24 mai, Jean Castex a annoncé le transfert de la gestion de la Nationale 116 à la région Occitanie, promettant également une dotation de la part de l'État. Si, à l'heure actuelle, le montant de cette dernière n'a pas été précisé, cette mesure est une première en France, relatent France Bleu et La Dépêche. Cette expérimentation s'inscrit dans le cadre de "la nouvelle loi de décentralisation", dite "4D", validée en Conseil des ministres le 12 mai, et qui sera examinée au Sénat le 5 juillet prochain. 

 

"Un jour historique pour le département" 

La présidente sortante de la région, Carole Delga (PS), s'est réjouie de la nouvelle. De son côté, le sénateur François Calvet (LR), qui milite en ce sens depuis longtemps, a décrit "un jour historique pour le département". L'idée est de faciliter la rénovation et la modernisation de la RN 116. "C'est très difficile d'obtenir de l'État des travaux alors que la région est plus proche de nous et a d'avantage intérêt à désenclaver les vallées pyrénéennes", a-t-il poursuivi sur France Bleu. La Dépêche évoque un coup d'accélérateur pour cet axe majeur qui relie Bourg-Madame à Perpignan sur quelque cent kilomètres, et s'inscrit dans une volonté de l'État de voir des portions de routes décentralisées. 

"J'ai constaté depuis longtemps que l'État avait du mal à dégager des moyens pour le secteur routier à hauteur des besoins. J'ai, en conséquence, toujours plaidé pour un changement radical d'approche [...]. régions ont déjà des compétences très fortes en matière de mobilités [et pour] s'occuper de routes d'intérêt structurant", a expliqué le Premier ministre à La Dépêche. Le chef du gouvernement a annoncé un travail de concert entre la région et l'État dans ce dossier. 

Vos réactions doivent respecter nos CGU.