Puy-de-Dôme : le petit Jésus de la crèche volé et remplacé par une endive

Puy-de-Dôme : le petit Jésus de la crèche volé et remplacé par une endive
Pour la deuxième fois en cinq ans, la petite figurine a disparu (photo d'illustration).

Orange avec AFP, publié le mardi 26 décembre 2017 à 21h19

Il pourrait s'agir d'un geste politique à en croire le mot laissé par les auteurs de cet acte.

L'enfant Jésus de la crèche de Viverols dans le Puy-de-Dôme, a été dérobé dans la nuit de dimanche 24 à lundi 25 décembre. À la place, les bénévoles du comité des fêtes ont découvert une endive, comme le révèle France Bleu Pays d'Auvergne.



En plus du légume, un message avait été déposé pour dénoncer la politique européenne de contrôle des migrants. Ils n'expliquent pas en revanche la raison pour laquelle ils ont remplacé l'enfant par une endive.

UNE PLAINTE DÉPOSÉE

Ce n'est pas la première fois que l'enfant Jésus de la crèche de Noël est volé à Viverols. Il y a cinq ans déjà, en 2012, la figurine avait été dérobée avant d'être retrouvé "saine et sauve" deux jours plus tard.

Cette fois-ci, le comité des fêtes ne compte pas se laisser faire. "J'irai porter plainte à la gendarmerie dès mardi matin, c'est hors de question de laisser passer ça encore une fois", a expliqué sa présidente, Stéphanie Gayard, sur France Bleu.

Les bénévoles du comité des fêtes qui coordonnent ces crèches ont été particulièrement choqués par ces faits.

Vos réactions doivent respecter nos CGU.