Proxénétisme, viols : le site pornographique "Jacquie et Michel" dans le viseur de la justice

Proxénétisme, viols : le site pornographique "Jacquie et Michel" dans le viseur de la justice
(illustration)

, publié le jeudi 10 septembre 2020 à 19h50

La plateforme de vidéos pour adultes est visée par une enquête, après un recueil de témoignages d'actrices par plusieurs associations féministes.

Le site de vidéos pornographiques Jacquie et Michel est visé par une enquête pour "viols" et "proxénétisme" à la suite du signalement de trois associations féministes, a indiqué jeudi le parquet de Paris confirmant une information du journal 20 Minutes.


Le parquet a ouvert cette enquête, confiée à la police judiciaire parisienne, le 10 juillet, sur la base d'un signalement adressé en février par Osez le féminisme, les Effronté-es et le mouvement du Nid, qui relayaient les témoignages d'actrices assurant avoir été contraintes à des "pratiques sexuelles 'hors normes et douloureuses' alors qu'elles n'étaient pas consentantes", selon 20 Minutes.
 

Vos réactions doivent respecter nos CGU.