Programmes scolaires : ce qui devrait changer à la rentrée

Programmes scolaires : ce qui devrait changer à la rentrée
Le Conseil supérieur des programmes recommande "des dictées quotidiennes". (Photo d'illustration)
A lire aussi

Orange avec AFP, publié le dimanche 24 juin 2018 à 16h35

Trois grands axes de réforme sont évoqués : le Français, les mathématiques et l'enseignement moral et civique.

Alors que le ministre de l'Education nationale, Jean-Michel Blanquer, avait annoncé vouloir "remuscler" les programmes scolaires "de la maternelle à la troisième", le Conseil supérieur des programmes (CSP), vient de terminer ses préconisations, rapporte Le Journal du Dimanche (JDD). Trois grands axes de réforme sont évoqués : le Français, les mathématiques et l'enseignement moral et civique.

Voici les recommandations du Conseil.

5 à 10 œuvres par an

Pour le Français, le Conseil supérieur des programmes recommande "des dictées quotidiennes", révèle Le JDD. Pour la conjugaison, il recommande l'enseignement de la conjugaison complète du passé simple. En grammaire, le Conseil recommande le retour des termes COD (compléments d'objet directs), COI (compléments d'objet indirects) et des compléments circonstanciels.



Pour ce qui est de la méthode de lecture, le CSP prend parti pour la méthode syllabique. Pour la pratique, il conseille aux élèves de lire 5 à 10 œuvres par an du CP au CE2.

Comprendre le sens des opérations

Pour les mathématiques, il conseille l'étude de l'addition, soustraction, multiplication et division dès le CP. Une mesure qui a pour but d'aider les élèves à comprendre le sens des opérations estime Souâd Ayada, présidente du Conseil supérieur des programmes.

Sa présidente préconise également "d'accorder très tôt une place à la résolution de problèmes, aux automatismes et aux calculs" et de faire des démonstrations aux élèves.

Connaître le fonctionnement de l'Assemblée nationale

Enfin, le Conseil supérieur des programmes évoque trois priorités pour les programmes d'enseignement moral et civique : "respecter autrui", "acquérir et partager les valeurs de la République" et "construire une culture civique". Pour accompagner cette volonté, des objectifs sont fixés par année. Par exemple, chanter par cœur le premier couplet de la Marseillaise en CE2 ou encore connaître le fonctionnement de l'Assemblée nationale et du Sénat en CM2.

Vous êtes responsable des propos que vous publiez.
Merci de respecter nos CGU