Procès Tarnac : la relaxe "me réconcilie avec l'État de droit dans ce pays"

Procès Tarnac : la relaxe "me réconcilie avec l'État de droit dans ce pays"©ALAIN JOCARD / AFP

franceinfo, publié le jeudi 12 avril 2018 à 15h43

Julien Coupat et Yildune Lévy ont été relaxés pour le sabotage d'une ligne SNCF en 2008 jeudi 12 avril par le tribunal correctionnel de Paris dans le procès du "groupe de Tarnac". Cette décision "me réconcilie avec l'État de droit dans ce pays, qui semblait avoir été malmené pendant une dizaine d'années dans une cette triste affaire qui ressemblait vraiment à un complot, a réagi sur franceinfo Marcel Gay, journaliste, auteur du livre Le Coup de Tarnac. Je dois saluer le courage du tribunal correctionnel de Paris qui a rendu cette décision. C'est très courageux." 

Une affaire "abracadabrantesque"

Le journaliste estime qu'"on a voulu faire plonger des jeunes pour des faits qu'ils n'ont pas commis. Aujourd'hui le tribunal leur donne raison. Je ne suis pas le défenseur de…

Lire la suite sur Franceinfo

Le service de gestion de commentaires évolue.

A compter du 29 mars, le Journal de Réactions et la publication de commentaires seront temporairement fermés.

Les discussions autour des sujets qui vous tiennent à cœur resteront prochainement possibles au travers d’un tout nouveau service vous permettant de réagir.