Procès Tarnac : Julien Coupat et Yildune Lévy relaxés pour la dégradation d'une ligne SNCF

Procès Tarnac : Julien Coupat et Yildune Lévy relaxés pour la dégradation d'une ligne SNCF©PATRICE PIERROT / CROWDSPARK / AFP
A lire aussi

franceinfo, publié le jeudi 12 avril 2018 à 13h57

Le tribunal correctionnel de Paris a prononcé, jeudi 12 avril, la relaxe de Julien Coupat, longtemps présenté par l'accusation comme le théoricien du groupe libertaire de Tarnac, et son ex-compagne Yildune Lévy pour les faits d'"association de malfaiteurs" et la dégradation d'une ligne SNCF. Ils ont en revanche été reconnus coupables de refus de prélèvement ADN. Ils ont tous deux été dispensés de peine, "compte tenu de l'ancienneté des faits".

"Le procès-verbal de surveillance ne démontre pas que [Julien Coupat et Yildune Lévy] seraient les auteurs des dégradations" commises dans la nuit du 7 au 8 novembre 2008 à Dhuisy (Seine-et-Marne), a estimé la présidente dans son jugement. "L'audience a permis de comprendre que le groupe de Tarnac était une fiction."

Six…

Lire la suite sur Franceinfo

Le service de gestion de commentaires évolue.

A compter du 29 mars, le Journal de Réactions et la publication de commentaires seront temporairement fermés.

Les discussions autour des sujets qui vous tiennent à cœur resteront prochainement possibles au travers d’un tout nouveau service vous permettant de réagir.