Procès : sans remords devant la cour d'assises de Versailles (Yvelines), Michel Fourniret n'a pas changé

Procès : sans remords devant la cour d'assises de Versailles (Yvelines), Michel Fourniret n'a pas changé©BENOIT PEYRUC / AFP

franceinfo, publié le mercredi 14 novembre 2018 à 01h14

Cela fait dix ans que l'on n'avait pas revu Michel Fourniret devant une cour d'assises. "Mardi 13 novembre il est apparu terriblement vieilli, cheveux et barbe blanche, recroquevillé dans le box, il ressemblait à un vieillard affaibli. Mais après quelques heures d'audience, on a réalisé qu'il n'avait pas changé. Toujours cet air supérieur, ce ton arrogant, cette absence de remords et cette façon de parler de lui à la troisième personne", narre la journaliste Nathalie Perez.

Monique Olivier regrette

Lorsque le président de la cour d'assises a évoqué les expertises psychiatriques le concernant, ils ont affirmé que depuis 30 ans, Michel Fourniret avait toujours le même taux de dangerosité. À ses côtés dans le box, son ex-épouse. "Monique Olivier est apathique, l'air soumise.

Lire la suite sur Franceinfo

Vos réactions doivent respecter nos CGU.