France

Prix du fioul et des granulés : vers une baisse des prix prochainement ?

Alors qu'habituellement le mois d'août est le moment propice pour remplir ses réserves de fioul ou de granulés, ces derniers sont repartis à la hausse en quelques semaines. Alors, la question de savoir si les prix sont sur le point de redescendre reste pleine et entière.

C'est une dépense obligée pour les foyers qui se chauffent au fioul ou au poêle à bois. Alors qu'habituellement le mois d'août est le moment le plus opportun pour réaliser cet achat pour l'hiver à venir, il semblerait que cette année cela ne soit pas le cas, rapporte Le Parisien. Avec une augmentation du prix du litre de fioul de "cinq à six centimes en une semaine", la courbe ne cesse de se redresser, indique Frédéric Plan, délégué général de la Fédération française des combustibles, carburants et chauffages. Ce dernier précise par ailleurs qu'aujourd'hui que le litre de fioul "s'affiche à environ 1,26 euros" quand il y a deux mois, "il oscillait entre 1 euro et 1,10 euros".

Une future baisse des prix sans certitudes

Déjà impactés par une hausse de 10% du prix de l'électricité durant l’été, cette tendance sur le fioul est un nouveau coup dur dans le porte-monnaie des Français. Pour trouver une explication à cette augmentation, il faut regarder en direction des principaux exportateurs de pétrole, et en particulier l'Arabie Saoudite. "Ce qui fixe le prix du fioul, c'est le cours du pétrole", indique Frédéric Plan. Or, dernièrement, les pays du Golfe ont diminué leur production, entraînant une augmentation du prix du baril.

Concernant le prix des granulés de bois permettant d'alimenter les poêles, la tendance ne semble pas, pour le moment, alarmante. Alors que le printemps est la période propice pour les acheter en raison d'une demande moins forte et des usines qui continuent de fonctionner au même rythme, leur déstockage permet de faire de bonnes affaires, assure Éric Vial, directeur de Propellet, l'association qui regroupe les professionnels de la filière. Aujourd'hui, le sac de 15kg coûte 7,5 euros, bien loin des montants de l'année dernière.

Quoi qu'il en soit, alors "qu'il n'y a pas de nuages à l'horizon", les prix devraient logiquement baisser dans les semaines à venir. "Sans certitudes" toutefois, souhaite préciser Frédéric Plan.

publié le 15 août à 12h40, Kévin Comby, 6Médias

Liens commerciaux