Prisons : nouveau record du nombre de détenus en France

Prisons : nouveau record du nombre de détenus en France
Un gardien dans la prison de la Santé (illustration).

, publié le mercredi 26 décembre 2018 à 18h11

71.061 personnes étaient incarcérées au 1er décembre 2018.

"Un nouveau terrible record a été franchi", déplore l'Observatoire international des prisons (OIP) ce mercredi 26 décembre, avec 71.061 personnes incarcérées dans les prisons françaises au 1er décembre 2018.



Près de 30% de ces 71.061 personnes sont en détention provisoire rappelle la section française de l'OIP sur son compte twitter. Avec 60.139 places pour 71.061 détenus, la densité carcérale est de 118,2%, en légère augmentation par rapport à l'année 2017.



"Le nombre de personnes détenues en France ne cesse d'augmenter depuis 30 ans, sans lien avec l'évolution de la délinquance mais à cause de l'inflation de mesures pénales favorisant l'incarcération", dénonce l'OIP.

1.506 détenus dorment par terre

L'association alerte également sur les conditions de détention. 22.890 détenus sont dans des prisons occupées à plus de 150%, selon les chiffres l'OIP.

L'observatoire rapporte également que 1.506 détenus dorment par terre tandis que le taux d'encellulement individuel est de 40%, "alors que c'est un droit inscrit dans la loi française depuis 1875".



Plus de 100 détenus se sont donnés la mort en prison en 2018. Les personnes détenues se suicident six fois plus que la population générale, selon l'organisme.

Pour lutter contre cette surpopulation, le gouvernement a promis la création de 7.000 places de prison d'ici à la fin du quinquennat, parallèlement à une redéfinition de l'échelle des peines. Celle-ci doit faire baisser la population carcérale de 8.000 détenus, la ramenant à ses niveaux de 2008-2010, selon la garde des Sceaux Nicole Belloubet.

Vos réactions doivent respecter nos CGU.