Prisons : les surveillants rappelés à l'ordre par l'administration

Prisons : les surveillants rappelés à l'ordre par l'administration©PASCAL GUYOT / AFP

franceinfo, publié le jeudi 25 janvier 2018 à 18h06

C'est le 11e jour de blocage. Ce jeudi 25 janvier, 116 prisons fonctionnent toujours au ralenti. Devant les Baumettes à Marseille (Bouches-du-Rhône) ce jeudi matin, les familles de détenus restent dehors : le parloir est fermé. "C'est compliqué, ils sont énervés. Ça va faire de gros dégâts si ça continue", explique une femme qui essaie de voir un proche détenu depuis deux jours. À l'intérieur des prisons bloquées, la tension monte.

Pas le droit de grève

Certains détenus refusent de regagner leur cellule, leur quotidien est fortement dégradé. "Beaucoup de détenus sont privés d'accès aux douches par exemple, d'activités, parfois même de la promenade", explique François Bès, de l'Observatoire national des prisons (OIP). Faute de surveillants, comme à Marseille (…

Lire la suite sur Franceinfo

Le service de gestion de commentaires évolue.

A compter du 29 mars, le Journal de Réactions et la publication de commentaires seront temporairement fermés.

Les discussions autour des sujets qui vous tiennent à cœur resteront prochainement possibles au travers d’un tout nouveau service vous permettant de réagir.

 
2 commentaires - Prisons : les surveillants rappelés à l'ordre par l'administration
  • avatar
    [=pseudo.pseudo] -

    [=reaction.title]

    [=reaction.text]

avatar
[=pseudo.pseudo] -

[=reaction.text]