Prison : les surveillants entrent dans leur deuxième semaine de blocage

Prison : les surveillants entrent dans leur deuxième semaine de blocage©ERIC FEFERBERG / AFP

franceinfo, publié le lundi 22 janvier 2018 à 18h28

Devant la prison de Fleury-Mérogis (Essonne), barricades de pneus et de palettes sont toujours présentes ce lundi 22 janvier au matin. Plusieurs dizaines de surveillants dénoncent des conditions de travail indignes et des agressions à répétition. Certains racontent avoir eux-mêmes subi des violences. "On souffre. Ça devient dangereux de travailler en détention", explique l'un d'eux. "C'est plus possible de travailler dans ces conditions", ajoute un second.

Une cinquantaine de prisons bloquées

Dès six heures ce lundi matin, 150 surveillants se sont rassemblés devant la plus grande prison d'Europe pour empêcher leurs collègues de prendre leur service. Fleury-Mérogis, mais aussi Béziers (Hérault), Limoges (Haute-Vienne) ou encore Dijon (Côte-d'Or), la mobilisation se poursuit.…

Lire la suite sur Franceinfo

Le service de gestion de commentaires évolue.

A compter du 29 mars, le Journal de Réactions et la publication de commentaires seront temporairement fermés.

Les discussions autour des sujets qui vous tiennent à cœur resteront prochainement possibles au travers d’un tout nouveau service vous permettant de réagir.

 
0 commentaire - Prison : les surveillants entrent dans leur deuxième semaine de blocage
  • avatar
    [=pseudo.pseudo] -

    [=reaction.title]

    [=reaction.text]

avatar
[=pseudo.pseudo] -

[=reaction.text]