Prime à la casse : l'organisme chargé de la verser n'a plus d'argent

Prime à la casse : l'organisme chargé de la verser n'a plus d'argent©Panoramic

6Médias, publié le vendredi 21 septembre 2018 à 11h23

Victime du succès de la mesure en faveur de véhicules propres, l'Agence de service de paiement n'a plus assez d'argent pour payer les quelque 70 000 personnes en attente.

La prime à la casse victime de son succès. Censée inciter les automobilistes à se débarrasser de leur ancien véhicule trop polluant, pour opter en faveur d'une solution plus respectueuse de l'environnement, la prime a bien fonctionné au point de dépasser les prédictions, et d'épuiser les ressources de l'organisme chargé de payer les bénéficiaires, dévoile Le Parisien.



Selon le quotidien, plus de 70 000 personnes attendent toujours de recevoir jusqu'à 2 000 euros, voire 2 500 euros en plus en cas d'achat de véhicule 100% électrique. Ainsi, dès la fin de l'été, l'objectif de 100 000 bénéficiaires a été franchi, alors même qu'il s'agissait du nombre visé sur l'année. De quoi assécher les comptes de l'Agence de service et de paiement (ASP), qui n'a pas versé le moindre centime depuis le mois de mai, à en croire certains témoignages.

Les dossiers validés seront payés

"Il n'y a plus d'argent dans les caisses", s'est vu répondre Le Parisien au moment de contacter le service de réclamations de l'ASP. Au cabinet du Premier ministre, on affirme que des sommes on été versées en juillet, et qu'il ne s'agit pas d'un problème budgétaire. Une version que réfute une source du journal.

Toujours est-il que des dizaines de milliers de personnes, qui ont pris en compte la prime au moment d'acheter leur nouveau véhicule, se voient contraintes de faire sans, pour le moment. Car Matignon l'assure, tous les dossiers validés seront payés.

Vos réactions doivent respecter nos CGU.