Présidentielle 2022 : la République en marche prépare le terrain et passe à l'offensive

Présidentielle 2022 : la République en marche prépare le terrain et passe à l'offensive©Panoramic (photo d'illustration)

publié le lundi 06 septembre 2021 à 21h12

L'élection présidentielle de 2022 approche à grands pas, et alors que la campagne s'apprête à battre son plein, la République en marche se met en ordre de bataille. BFM TV rapporte, lundi 6 septembre, que le parti présidentiel va lancer une campagne pour défendre l'action du chef de l'État.

Dans sept mois, les Français seront appelés aux urnes pour élire leur président de la République.

Tous les candidats déclarés sont sur le pied de guerre, d'autres se tâtent encore et pour certains, leur candidature est un secret de Polichinelle. C'est le cas du président de la République. Alors qu'à droite, la question de l'organisation d'une primaire est sur la table, que les écologistes sont en pleine bataille et que la gauche avance en ordre dispersé, Emmanuel Macron prépare le terrain. Et pour cause, selon BFM TV, la République en marche s'apprête à lancer une campagne massive pour défendre le bilan du chef de l'État.



Passer à la vitesse supérieure pour 2022

Une campagne à la fois physique, avec un million de tracts imprimés et distribués à partir du week-end du 10 et 11 septembre. Mais aussi virtuelle, avec la création d'un site internet et d'un hashtag du même nom que le slogan choisi : "5 ans de plus". En effet, si Emmanuel Macron n'a pas officiellement annoncé son intention de briguer un deuxième mandat, l'hypothèse semble ne guère faire de doute, tant ce dernier a multiplié les signes, les déplacements, les rencontres et les sorties médiatiques ces derniers temps.

Il convient dès lors pour le parti présidentiel, LaREM, de tenter de mettre le président sortant sur de bons rails. Réunis entre parlementaires à Angers, dans le Maine-et-Loire, lundi 6 septembre, ils ont donc passé la vitesse supérieure. BFM TV précise que cette campagne s'articule en trois chapitres sur le bilan présidentiel depuis 2017 : le quotidien des Français ; la transformation de la société et la gestion des crises successives (climatique, sanitaire et de l'hôpital). La République en marche défend d'ailleurs l'idée que 90% des promesses ont été tenues, ou sont en passe de l'être.

Vos réactions doivent respecter nos CGU.