Présidentielle 2022 : l'ex-numéro 2 du Front national Bruno Mégret apporte son soutien à Eric Zemmour

Présidentielle 2022 : l'ex-numéro 2 du Front national Bruno Mégret apporte son soutien à Eric Zemmour©Panoramic (Photo d'illustration)

publié le samedi 29 janvier 2022 à 12h10

Dans un entretien à L'Express, samedi 29 janvier, l'ancien membre du Front National, désormais retiré de la vie politique, a expliqué se retrouver dans les idées de l'ancien polémiste.

Les soutiens continuent d'affluer pour Eric Zemmour. Après Gilbert Collard qui a choisi de soutenir le candidat à la présidentielle, et les hésitations de Marion Maréchal, c'est au tour d'une autre figure bien connue dans les rangs du Rassemblement national d'appuyer les idées du polémiste, au détriment de celles de Marine Le Pen. Bruno Mégret, ancien numéro deux du Front national, et retiré de la vie politique, a annoncé, samedi 29 janvier, qu'il apporte son soutien à Eric Zemmour. "Les idées de droite contre l'immigration, l'insécurité ou le mondialisme, autrefois diabolisées, sont maintenant au premier plan des préoccupations des Français.(...) Cette victoire idéologique débouche sur une formidable poussée électorale", a-t-il confié à L'Express.


"C'était mon projet"
 
S'il n'est plus en activité, Bruno Mégret estime que la candidature de l'ancien polémiste rappelle l'époque où il faisait encore partie du paysage politique. "Son analyse et ses propositions correspondent à bien des égards aux miennes. Ce qu'il est en train de tenter, à savoir la création d'une force nouvelle de vraie droite susceptible de rassembler ceux qui votent aussi bien LR que RN, c'était mon projet", a-t-il souligné à L'Express. "Je soutiens Eric Zemmour parce que je considère que c'est lui qui incarne la bonne voie pour nos idées et pour la France", a également insisté Bruno Mégret. Concernant les positions de Marine Le Pen et du polémiste dans les sondages, l'ancien numéro deux du FN considère toutefois "utopique" la possibilité que l'un des candidats se retire pour que l'autre ait plus de chances de l'emporter. Une dualité qu'il ne considère pas comme un frein pour l'accession au second tour de la présidentielle.

Comme, lui, à la différence près qu'ils sont encore dans le giron de la politique, plusieurs membres du RN ont décidé de rallier Eric Zemmour. Gilbert Collard, donc, mais aussi l'eurodéputé Jérôme Rivière, ou encore le conseiller régional de la région PACA, Jean-Guillaume Remise, qui l'a annoncé samedi 29 juillet dans une tribune publiée par Valeurs actuelles.

 

Vos réactions doivent respecter nos CGU.