Présidentielle 2022 : Brigitte Bardot semble avoir déjà choisi son candidat !

Présidentielle 2022 : Brigitte Bardot semble avoir déjà choisi son candidat !©Capture Twitter Brigitte Bardot

publié le mardi 10 août 2021 à 11h27

Dans une interview accordée à Valeurs actuelles, mardi 10 août, l'ex-star du cinéma français, Brigitte Bardot, a passé en revue un certain nombre de sujets, dont celui de la présidentielle 2022. BB a laissé entendre pour qui elle voterait.

Brigitte Bardot n'a jamais eu sa langue dans sa poche. Historique défenseure des animaux et de leur protection, elle a accordé une interview à Valeurs actuelles, mardi 10 août. Si elle y fait un plaidoyer pour la défense de la cause animale, fustigeant le comportement de ceux qui abandonnent leurs animaux de compagnie et "l'humanité qui dégoûte", elle a également évoqué la prochaine élection présidentielle de 2022.



Zemmour, "je pense qu'il a parfaitement raison"

L'ancienne star du cinéma français a donné quelques indications sur son vote. "Je voterai pour le parti ou la personne qui prendra en cause le mieux la souffrance animale. Le reste, je m'en fiche ! Pour l'instant, je ne vois personne, mais ça peut arriver, c'est comme le virus, il peut y avoir un mutant politique", a-t-elle répondu à Valeurs actuelles. Interrogée sur sa proximité idéologique avec une personnalité comme Éric Zemmour, Brigitte Bardot a eu des propos plutôt élogieux à son endroit. "S'il se présente, je pense que ce serait une très belle chose pour la France. Je suis très au courant de tout ce qu'il dit, j'ai lu ses livres et je pense qu'il a parfaitement raison." Néanmoins, en dépit "d'une envergure et d'une valeur très puissantes", elle regrette qu'il n'ait "pas la même vision [qu'elle] sur les animaux".


Son implication dans la vie politique n'est pas nouvelle. Pour rappel, en 2018, Brigitte Bardot avait ouvertement soutenu le mouvement des gilets jaunes. "Ne lâchez rien, ne lâchez rien ! Je vous soutiens, à fond", avait-elle martelé à l'époque, comme le précisait Le Dépêche. Et d'ajouter qu'elle soutenait les manifestants parce "qu'ils ont des couilles". Ce jour-là, elle prenait part à un débat organisé par les gilets jaunes dans le Var, à Fréjus. 
 

Vos réactions doivent respecter nos CGU.