Président des villes, président des champs : de quoi Macron est-il le nom ?

Président des villes, président des champs : de quoi Macron est-il le nom ?

La Tribune, publié le lundi 07 mai 2018 à 14h41

[Un an de présidence Macron] Le chef de l'État est-il « hanté par une haine de la province », comme l'avait qualifié Laurent Wauquiez, ou défend-t-il autant la ruralité qu'il le dit ? Selon BVA*, 80% des Français estiment qu'Emmanuel Macron ne conçoit pas la situation des zones rurales. En revanche, 68% des sondés jugent qu'il comprend celle des grandes villes.

« Aussi bien le président que son mouvement sont des hommes et des femmes de l'urbain, mais ça ne les empêche pas de comprendre la ruralité. » Autant il se situe dans l'opposition, autant le député centriste du Loir-et-Cher Maurice Leroy, ministre de la Ville de 2010 à 2012, tempère le qualificatif « président des villes » accolé à Emmanuel Macron.

Son collègue de Meurthe-et-Moselle, Dominique Potier,

Lire la suite sur La Tribune

Le service de gestion de commentaires évolue.

A compter du 29 mars, le Journal de Réactions et la publication de commentaires seront temporairement fermés.

Les discussions autour des sujets qui vous tiennent à cœur resteront prochainement possibles au travers d’un tout nouveau service vous permettant de réagir.