Près d'un million d'euros détournés par une médecin généraliste à Marseille

Près d'un million d'euros détournés par une médecin généraliste à Marseille©Panoramic

, publié le mercredi 05 février 2020 à 17h38

Selon nos confrères de France Bleu Provence, une femme médecin généraliste à Marseille falsifiait des certificats d'arrêts maladie tout en continuant son activité en parallèle. Le montant de la fraude s'élève à 820 000 euros
 
Depuis 2011, une médecin du 14e arrondissement de Marseille s'auto-prescrivait des arrêts maladie en utilisant les ordonnanciers et certificats de ses confrères et en falsifiant par la même occasion les arrêts de travail.

En parallèle de ses arrêts de travail factices, la docteure continuait à exercer son activité, de quoi toucher un supplément de salaire plutôt intéressant.


 
Sur une durée de huit années, la médecin, âgée de 47 ans, touchait à la fois les indemnités maladie de la CPAM (Caisse primaire d'assurance maladie), les indemnités de sa mutuelle, mais aussi le montant des consultations lorsqu'elle exerçait dans son cabinet marseillais dans les quartiers Nord de la ville. C'est un confrère, dont l'ordonnancier a été utilisé pour frauder, qui a donné l'alerte après s'être aperçu du stratagème. La sûreté départementale des Bouches-du-Rhône est rapidement intervenue pour mettre fin à cette supercherie. En tout ce sont 820 000 euros qui ont été détournés soit plus de 100 000 euros par an.
 
 
Ce n'est pas la première fois qu'un membre du secteur médical triche face à la Sécurité sociale. En 2016, un couple d'infirmiers était soupçonné d'avoir perçu près de 3 millions d'euros en facturant plusieurs fois le même soin. La même année, c'est une pharmacienne qui aurait escroqué deux millions en modifiant des ordonnances. Alors que, le trou de la sécu est passé cette année sous la barre symbolique des 100 milliards d'euros, nul doute que ce "docteur folargent" n'a pas aidé à cette baisse historique ...

 

Vos réactions doivent respecter nos CGU.