Prélèvement à la source : "5,1% des Français ont choisi le taux individualisé", annonce Christophe Castaner

Prélèvement à la source : "5,1% des Français ont choisi le taux individualisé", annonce Christophe Castaner
Les Français avaient jusqu'au 15 septembre pour choisir leur taux de prélèvement à la source. (Illustration)

, publié le dimanche 16 septembre 2018 à 14h20

Il est tout de même possible de changer de taux de prélèvement jusqu'à décembre.

Les Français avaient jusqu'au 15 septembre.

Invité du Grand Jury RTL, Le Figaro, LCI, dimanche 16 septembre, Christophe Castaner, le délégué général de La République En Marche, a dévoilé les premiers chiffres concernant le prélèvement à la source.



Le 4 septembre dernier, après plusieurs jours de flou, le Premier ministre, Édouard Philippe, avait finalement annoncé que le prélèvement à la source de l'impôt sur le revenu serait bien mis en place au 1er janvier 2019. Les contribuables avaient alors jusqu'à samedi 15 septembre pour choisir entre le taux personnalisé (appelé aussi familiarisé ou normal du foyer), le taux individualisé ou le taux neutre.



Le taux familiarisé largement plébiscité

"94% ont choisi le taux familiarisé, c'est-à-dire le taux que vous avez aujourd'hui par foyer fiscal, 5,1 % ont choisi le taux individualisé, c'est à dire choisir une différence d'un conjoint à l'autre et puis un peu moins de 1 % n'ont pas fait de choix expresse", a indiqué le délégué général de La République En Marche.

"Ensuite, il y a encore une autre catégorie, ce sont ceux qui ont choisi le prélèvement trimestrialisé, avec un taux forfaitaire, mais on est vraiment sur l'épaisseur du trait", a également ajouté Christophe Castaner. Si le taux ne sera appliqué qu'à partir de janvier, pourquoi cette échéance au 15 septembre ? La majorité des employeurs souhaite inscrire sur la fiche de paie d'octobre, le taux choisi, à titre indicatif seulement. Il est tout de même possible de changer d'avis jusqu'à décembre.

Vos réactions doivent respecter nos CGU.