Pouvoir d'achat : Macron "assume" de demander "un effort aux plus âgés"

Pouvoir d'achat : Macron "assume" de demander "un effort aux plus âgés"

Emmanuel Macron à Châlons-en-Champagne, le 1er mars 2018.

Orange avec AFP, publié le jeudi 01 mars 2018 à 20h47

En chute dans les sondages, le président a assuré ne pas s'inquiéter de sa popularité.

Emmanuel Macron a reconnu, jeudi 1er mars à Châlons-en-Champagne, demander "un effort aux plus âgés" et il a  appelé les Français à la "patience", après avoir été interpellé par des retraités sur la question du pouvoir d'achat.

"Je sais que je demande un effort aux plus âgés, que parfois certains râlent, ça ne rend pas forcement populaire mais je l'assume", a déclaré le chef de l'Etat après une déambulation dans les rues de Châlons-en-Champagne.

C'est comme refaire "en profondeur une maison"

"C'est comme quand on refait en profondeur une maison. Au début on voit les plans, on se projette. Et après on commence les travaux, il y a un moment ça sent la peinture, y a des courants d'air, il fait plus froid, on se demande pourquoi on a fait tout ça...", a expliqué le président de la République, alors qu'une hausse de la CSG de 1,7 point est intervenue en janvier.

"Il faut avoir la patience de rappeler pourquoi on le fait, d'avoir des désagréments passagers parce que, à la fin c'est quand même mieux qu'au début", a poursuivi M. Macron, qui a rappelé que la première baisse de la taxe d'habitation interviendrait en octobre.

M. Macron s'est rendu à Châlons-en-Champagne pour une rencontre avec le maire (LR) Benoist Apparu et des élus locaux, après avoir passé une demi-journée avec l'armée de Terre dans les camps de Mourmelon et Suippes (Marne).

Pas inquiété par les sondages

La baisse dans les sondages, "ça m'est totalement égal... Je n'ai jamais commenté. Je ne commente pas les hausses, pas les baisses", a-t-il par ailleurs déclaré.

"Il n'en reste rien des sondages. Il y a des gens qui toute leur vie ont été obsédés par ça, il n'en reste rien. Ce qui compte, c'est le travail en profondeur que vous faites pour le pays. Il y a que ça qui compte. Et donc les vicissitudes du quotidien m'importent peu", a conclu le chef de l'Etat.

L'ensemble des baromètres mensuels des instituts de sondage, réalisés pour la plupart avant les annonces lundi sur la réforme de la SNCF, donnent l'exécutif quasi systématiquement en baisse. Un sondage Elabe réalisé après les annonces gouvernementales sur la SNCF le donne en revanche en hausse de trois points.

Le service de gestion de commentaires évolue.

A compter du 29 mars, le Journal de Réactions et la publication de commentaires seront temporairement fermés.

Les discussions autour des sujets qui vous tiennent à cœur resteront prochainement possibles au travers d’un tout nouveau service vous permettant de réagir.

 
1445 commentaires - Pouvoir d'achat : Macron "assume" de demander "un effort aux plus âgés"
  • Tout le monde paye par les taxes qui vont pour les migrants.

  • Mais pourquoi demande t il pas à ses copains les super riches ? Et pourquoi les patrons ne font pas d'effort pour mieux payer les jeunes qui entrent sur le marché du travail ?
    Quel nul ce mec pourtant il a une retraitée à la maison , non ?

    il fallait pas voter pour un ami des capitalistes ce que je n'ai pas fait ...............

  • les retraités n'auront pas la mémoire courte ......

  • effort pour les pauvres et gavage pour les riches et en plus il se fou de nous le dictateur

  • Pour Macron une certitude: moins il y aura de seniors, mieux ce sera!