France

Pouvoir d'achat : à combien s'élèvera la prime exceptionnelle des fonctionnaires ?

Avant la fin de l’année 2023, les agents de la fonction publique bénéficieront d’une prime exceptionnelle. Une annonce faite le 12 juin, par le ministre de la Fonction publique et dont les contours ont été précisés dans un décret du 31 juillet. Mais combien cela va-t-il représenter ?

Un an après la revalorisation du point d'indice de 3,5 %, le gouvernement annonçait le 12 juin dernier une nouvelle revalorisation d’1,5% de la valeur du point d’indice et une prime exceptionnelle. D’un montant compris entre 300 et 800 euros, cette prime sera versée avant la fin de l’année 2023, précisait le ministère de la Transformation et de la fonction publiques. Les contours de la mesure ont été dévoilées dans un décret, paru au Journal officiel le 31 juillet.

Cette prime sera versée à 50 % des agents d’État et 70 % des agents hospitaliers, selon les estimations du ministère de la fonction publique. Seront concernés les personnels des ministères, préfectures et des établissements scolaires, ainsi que les militaires et les personnels de la fonction publique hospitalière, selon le décret, paru le 31 juillet. Les agents territoriaux, représentant 34 % de l’emploi public, n’ont pas été inclus dans le dispositif.

De 300 à 800 euros

Dans ces catégories, la prime ira aux agents les moins bien rémunérés, ceux qui touche 39 000 € brut ou moins à l'année (primes incluses). Et le montant alors ? Elle sera de 800 € pour une rémunération annuelle brute inférieure ou égale à 23 700 €. Et de 300 € pour un agent qui perçoit jusqu’à 39 000 €.

Dans un communiqué de juin, le premier syndicat de la fonction publique dénonçait une “mesure largement insuffisante” alors que l’inflation atteignait encore 5,1 % en mai, selon l’Insee.

publié le 7 août à 08h14, Isabelle Hautefeuille, 6Medias

Liens commerciaux