Pourquoi Sarkozy et Hollande se sont cassés les dents sur la rémunération au mérite des fonctionnaires

Pourquoi Sarkozy et Hollande se sont cassés les dents sur la rémunération au mérite des fonctionnaires
A lire aussi

LesEchos, publié le mardi 06 février 2018 à 07h03

La vie politique française est un éternel recommencement. Il y a neuf ans, Eric Woerth, alors ministre du Budget et de la Fonction publique, affirmait que « les fonctionnaires qui réussissent mieux seront mieux payés ». Soit peu ou prou les mots utilisés la semaine dernière par l'actuel Premier ministre, Edouard Philippe, qui a parlé de « mieux récompenser le mérite individuel, l'implication, les résultats » comme piste pour « assouplir » le statut des fonctionnaires.

Cette ressemblance des discours d'une décennie l'autre a de quoi faire douter sur les chances de réussite de cette réforme sur la rémunération au mérite dans la fonction publique. « Nous comptons repartir des retours d'expérience des dispositifs précédents pour voir ce qui n'a pas marché. Il est…

Lire la suite sur LesEchos

Le service de gestion de commentaires évolue.

A compter du 29 mars, le Journal de Réactions et la publication de commentaires seront temporairement fermés.

Les discussions autour des sujets qui vous tiennent à cœur resteront prochainement possibles au travers d’un tout nouveau service vous permettant de réagir.

 
5 commentaires - Pourquoi Sarkozy et Hollande se sont cassés les dents sur la rémunération au mérite des fonctionnaires
  • On peut déjà mettre en place une prime à l'assiduité, diminuée au prorata des absences. Cela existait bien dans le privé : un treizième mois ( 1/2 mois aux vacances d'été, et un 1/2 mois à Noël) amputé au prorata des absences.

    Il n'y a pas de 13ème mois dans la Fonction Publique, du moins dans celle que j'ai connue.

    A Jackde33 : Il n'y a pas de 13è mois dans la fonction publique ( mais d'autres primes dans certains secteurs), mais je parle d'une mise en place de prime d'assiduité

  • Les primes au mérite existent depuis longtemps à certains postes, j'en ai bénéficié. L'opinion mettant en cause l'objectivité des supérieurs hiérarchique doit être prise en compte, c'est le côté négatif. Le côté positif, c'est que la petite minorité qui considère que le statut de fonctionnaire constitue une rente de situation et n'oblige en rien à l'assiduité et à la rigueur serait ainsi sanctionnée.

  • je suis contre car on est à la merci de chefs glandouillards ,jaloux de votre réussite a un concours de la fonction publique et qui vous emmerde parce que vous vous pouvez prétendre a un poste supérieur au sien et être son chef !!! ce qui avait été prévu dans un premier temps quand cela m'est arrivée en réussissant mon concours d'adjoint administratif ( 19,50 de moyenne ) et mon chef , un délégué CGT qui n'avais même pas son certificat d'étude et qui venait au travail pour lire le journal ,a tout fait pour que mon concours ne soit pas entériné par la mairie en allant raconter des mensonges sur mon compte à tous les degrés de ma hiérarchie
    Vous pensez un comble une femme qui allait diriger des hommes qui avaient tous les postes de chef sans en avoir les compétences
    et les femmes avaient tous les postes les plus pénibles
    RESUTAT MON CONCOURS EST DEVENU CADUC DANS LES 2 ANS
    Je suis resté 6 ans au même échelon ( a cause d'un changement de mairie) et je n'ai rien pu faire car on m'a dit que je n'avais pas les compétences requises malgré que j'ai mon bac . J'ai fini par en avoir marre car j'avais s'en arrêt des réflexions injustifiées transmises a mon chef par mes collègues de mon service très jaloux . J'étais sans arrêt en dépression et j'ai demandé mon changement de service et là je n'ai eu que des félicitations de mon nouveau chef avec de très bonnes notes .
    VOILA COMMENT UN CHEF PEUT CASSER LA CARRIERE DE CEUX QU'ILS DIRIGENT TOUT CELA PARCEQUE CE MONSIEUR AVAIT 25 ANS DE MAIRIE ET ETAIT DELEGUE CGT ET ETAIT TRES JALOUX DE MA REUSSITE CAR BEAUCOUP PASSAIT SE CONCOURS ET TRES PEU LE REUSSISSAIT ( 2 sur les 30 quand je l'ai passe)
    Certains on t même dit que j'avait couché avec les examinateurs à l'oral . EXAMINATEURS QUI ETAIENT 5 ET DE SURCOIT DES MAIRES du département qualifiés pour cela et 3 jury donc il aurait fallu que je me tape les 15 pour avoir mes chances car il n'y avait pas de jury défini à l'avance pour les candidats et c'était le premier qui se libérait
    C'est donc pour NON moi et surtout très injuste

  • Ils ont eu au moins le Mérite d'avoir essayé ...Qui dirige en fin de compte ???

  • Rémunération au mérite? oui, mais...
    Le fonctionnaire qui a su s'attirer la sympathie de son supérieur bénéficiera de ces bonus, même s'il est glandouilleur, mais pas celui qui aura certes bien fait son travail mais ne sera pas forcément dans les petits papiers du chef, pour diverses raisons. La rémunération au mérite a ses limites.
    D'ailleurs, comme dans le privé, elle existe déjà de fait dans la Fonction Publique, chaque fonctionnaire étant noté et sa promotion dépend de cette note.

    Bonjour, votre commentaire reflète la vérité pour cette prime au mérite.

    C'est laporte ouverte aux abus et aux petits copains.
    Il vaut mieux envisager de manager correctement et bloquer les moins méritants.

  • avatar
    [=pseudo.pseudo] -

    [=reaction.title]

    [=reaction.text]

avatar
[=pseudo.pseudo] -

[=reaction.text]