Pourquoi les prix des carburants flambent

Pourquoi les prix des carburants flambent
Le cours du baril de pétrole brut s'est envolé de 174% en deux ans.
A lire aussi

Orange avec AFP, publié le mardi 01 mai 2018 à 10h06

Les prix des carburants vendus dans les stations-services françaises ont encore augmenté la semaine dernière, selon des chiffres officiels publiés lundi 30 avril.

Le litre de gazole, carburant le plus vendu en France avec environ 80% des volumes, valait en moyenne 1,4180 euro, en hausse de 1,21 centime, selon des données publiées par le ministère de la Transition écologique et solidaire. Le litre d'essence sans plomb 95 (SP95) s'affichait à 1,5005 euro, en progression de 0,96 centime.

Celui du sans plomb contenant jusqu'à 10% d'éthanol (SP95-E10) valait 1,4809 euro, en hausse de 0,94 centime. Enfin, le sans plomb 98 (SP98) a atteint 1,5653 euro le litre, ayant pris 0,99 centime.


Le prix des carburants varie en fonction des cours du pétrole, du taux de change euro-dollar, du niveau des stocks de produits pétroliers, de l'évolution des taxes et de celle de la demande.

Pourquoi une telle hausse du prix des carburants ? En premier lieu, elle s'explique, selon franceinfo, par les tensions dans les pays exportateurs de pétrole. Le cours du baril de pétrole brut s'est envolé de 174% en deux ans, passant de 27 dollars en janvier 2016 à plus de 74 dollars lundi.

LE POIDS DE LA FISCALITÉ

Mais c'est également la fiscalité française qui pèse sur les prix. En janvier, le gouvernement a augmenté la taxe sur les produits pétroliers, la TICPE, et la taxe carbone. Résultat : +10% sur le prix du gazole, par exemple. "La fiscalité va continuer d'augmenter, selon un expert interrogé par franceinfo. Ce qui veut dire que même si le prix du pétrole n'augmente pas, le prix à la pompe va augmenter."

La fiscalité représente environ les deux tiers du prix des carburants, rappelle franceinfo.

Vous êtes responsable des propos que vous publiez.
Merci de respecter nos CGU