Pourquoi les médicaments anti-Alzheimer font plus de mal que de bien

Pourquoi les médicaments anti-Alzheimer font plus de mal que de bien©JAUBERT / SIPA

franceinfo, publié le mardi 29 mai 2018 à 19h26

Les démences du sujet âgé constituent un ensemble complexe au sein duquel on compte la maladie d'Alzheimer. Les médicaments ne peuvent apporter que des résultats modestes et parfois si peu consistants que les effets indésirables fréquemment observés ruinent l'intérêt d'une trop rare stabilisation chez les patients.

Parmi les traitements, la prévention au moyen d'une stimulation cognitive des patients par des personnes motivées - proches, animateurs sociaux ou professionnels de santé - et déployant une attitude positive, respectueuse, centrée sur la personne, semble être un élément cardinal tant chez les malades restés à peu près autonomes que chez ceux qui ont été définitivement "institutionnalisés", c'est-à-dire placés dans un établissement médicalisé. C'est

Lire la suite sur Franceinfo

Le service de gestion de commentaires évolue.

A compter du 29 mars, le Journal de Réactions et la publication de commentaires seront temporairement fermés.

Les discussions autour des sujets qui vous tiennent à cœur resteront prochainement possibles au travers d’un tout nouveau service vous permettant de réagir.