Pourquoi la SNCF se fait épingler sur ses promotions de Noël

Pourquoi la SNCF se fait épingler sur ses promotions de Noël©BFMTV
A lire aussi

Source BFMTV, publié le samedi 14 octobre 2017 à 12h00

La SNCF a lancé sa campagne de promotion pour les vacances de fin d'années. Problème: à peine mis en vente, les billets à prix réduits ont été très vite vendus.

Les usagers de la SNCF l'accusent d'avoir mis très peu de billets à disposition et de proposer des tarifs prohibitifs sur les billets sans réductions pour cette même période. Ce jeudi, la SNCF a ouvert sa billetterie pour les TGV et Intercités circulant pendant les fêtes de fin d'année.



Afin de bénéficier des meilleurs tarifs, les voyageurs étaient invités à s'y prendre très tôt, à partir de 6h du matin, "avant que les petits prix ne fondent comme neige au soleil", pouvait-on lire sur le site du voyagiste. Sauf que les usagers n'en ont quasiment pas vu la couleur, à l'image de cette internaute qui s'est connectée aux aurores pour réserver un aller-retour Paris-Avignon pour les fêtes. Tarif annoncé par la SNCF, 232 euros, un scandale, dénonce-t-elle sur Twitter.

Le service de gestion de commentaires évolue.

A compter du 29 mars, le Journal de Réactions et la publication de commentaires seront temporairement fermés.

Les discussions autour des sujets qui vous tiennent à cœur resteront prochainement possibles au travers d’un tout nouveau service vous permettant de réagir.

 
81 commentaires - Pourquoi la SNCF se fait épingler sur ses promotions de Noël
  • avatar
    Antidote1er  (privé) -

    Certains clients imaginaient-ils que la SNCF allait baisser ses prix en période de très forte demande ? N'auraient-ils pas assimilé les principes de base de l'économie de marché ?
    Qu'en pensent les contribuables, actionnaires de la SNCF, entreprise publique ? Ne sont-ils pas ravis de cette forte demande de billets à prix élevé qui va conforter les résultats de l'entreprise, par ailleurs très endettée ?

  • Avec ses dirigeants surpayés il ne faut pas attendre grand chose de cette boite.......

  • Je n ' ai qu'un seul souhait à formuler face à cette attitude scandaleuse de cette société nationalisée ayant toujours à ce jour le monopole du transport et de l 'acheminement des voyageurs , en disant ceçi : vive la libre concurrence et le choix du service sur le réseau ferroviaire de FRANCE

  • Ils auraient du garder mme Parly avec son gros salaire elle avait soit disant de bons resultats

  • Grace à la SNCF, je prends plus l'avion et loue une voiture. C'est plus rapide, moins fatiguant et nettement moins cher.
    Avec en prime, l'amabilité du personne d'Air France et du loueur de voiture.