Pourquoi la Fintech doit embrasser la cause de l'inclusion sociale et financière

Pourquoi la Fintech doit embrasser la cause de l'inclusion sociale et financière
A lire aussi

La Tribune, publié le vendredi 26 janvier 2018 à 11h54

Les Fintechs, ces startups qui repensent la finance sous l'impulsion de la technologie, doivent jouer un rôle dans la citoyenneté bancaire des plus démunis, alors que les relais traditionnels se désinvestissent du sujet. Tribune de l'entrepreneur bordelais Guillaume-Olivier Doré, fondateur de la plateforme digitale grand public de distribution de produits financiers Mieuxplacer.com.

Donner une seconde chance à ceux que la vie a malmenés. En l'espace de quelques jours, deux initiatives ont été annoncées par le gouvernement. Un " French Impact " d'un côté, censé donner des relais de croissance à toutes les innovations sociales, y compris celles des start-up. Un " parcours emploi compétence " de l'autre, appelé à remplacer les contrats aidés, jugés trop coûteux au regard de…

Lire la suite sur La Tribune

Le service de gestion de commentaires évolue.

A compter du 29 mars, le Journal de Réactions et la publication de commentaires seront temporairement fermés.

Les discussions autour des sujets qui vous tiennent à cœur resteront prochainement possibles au travers d’un tout nouveau service vous permettant de réagir.

 
1 commentaire - Pourquoi la Fintech doit embrasser la cause de l'inclusion sociale et financière
  • Le nouveau pétrole de l'industrie financière ?
    Le pétrole a rendu immensément riches les émirs qui l'avaient et parce que les autres en avaient besoin, il y avait donc un commun accord.
    L'industrie financière ne produit rien que de la spéculation au détriment des petites gens qui n'ont pas besoin de cette spéculation.
    Il y a donc une grosse différence.

  • avatar
    [=pseudo.pseudo] -

    [=reaction.title]

    [=reaction.text]

avatar
[=pseudo.pseudo] -

[=reaction.text]