Pour une majorité de Français, Emmanuel Macron doit changer d'attitude

Pour une majorité de Français, Emmanuel Macron doit changer d'attitude
Emmanuel Macron prenant part à une réunion avec des maires, le 24 janvier à Bourg-de-Péage, près de Valence

Orange avec AFP-Services, publié le dimanche 27 janvier 2019 à 09h49

Un sondage publié par le Journal du Dimanche révèle qu'une grand partie de la population souhaite que le président de la République modifie sa façon d'être et de s'exprimer envers les citoyens. Pour les sondés, le chef de l'État doit se montrer plus à l'écoute leurs préoccupations.

Le président de la République a-t-il changé depuis novembre dernier et le lancement du mouvement des "gilets jaunes" ? Pour deux Français sur trois (66%), la réponse est non. Voilà ce qu'il ressort d'un sondage Ifop publié par le JDD, dimanche 27 janvier. Ce sentiment est même partagé par la quasi totalité des courants politiques, à l'exception des macronistes. Ces derniers ne sont que 25% à penser qu'Emmanuel Macron n'a pas su faire évoluer sa pratique du pouvoir, tandis que 77% sont de cet avis dans les rangs de La France insoumise et 79% chez les sympathisants du Rassemblement national.

Que devrait changer le président ? Une majeure partie de la population souhaite que le chef de l'État modifie sa ligne politique, mais aussi et surtout son attitude. Pour 85% des personnes interrogées, il doit être plus réceptif aux "préoccupations des Français" et faire plus attention à sa "manière de s'exprimer" lorsqu'il est au contact de la population (80%).

Même pour les macronistes, le président doit changer de ligne économique

Les Français attendent également d'Emmanuel Macron qu'il fasse évoluer sa politique économique et sociale (78%) ainsi que sa façon d'incarner la fonction présidentielle (73%). Même les sympathisants de La République en marche pensent à 51% que la politique économique du chef de l'État doit évoluer.

Enfin, 62% des Français pensent que la volonté de "se dire en même temps de gauche et de droite", affichée par le président depuis le début de son quinquennat, n'est pas tenable. Après des mois de chute, la cote de popularité d'Emmanuel Macron est remontée de 4 points dans les sondages, ces derniers jours. Le locataire de l'Élysée reste tout de même à 72% d'insatisfaction.

Vos réactions doivent respecter nos CGU.