Pour soutenir la filière du maroilles, touchée par la crise, l'Aisne achète 4.000 fromages

Pour soutenir la filière du maroilles, touchée par la crise, l'Aisne achète 4.000 fromages
Une fromagerie de Montpellier, le 25 mars 2020.

, publié le jeudi 21 mai 2020 à 14h40

Les fromages, emblématiques de la région Hauts-de-France, seront redistribués à des associations caritatives.

Le maroilles, fromage emblématique de la région Hauts-de-France, a également été touché par la crise provoquée par l'épidémie de coronavirus. La filière "doit faire face à une forte baisse des commandes allant de 40% jusqu'à 90% pour certains opérateurs", estime le Conseil départemental de l'Aisne. Alors pour soutenir la filière, le Département a décidé d'acheter "plus de 4.000 maroilles". 



"Les producteurs de fromages, industriels et producteurs fermiers, ne sont pas les seuls concernés car le souci de qualité propre à cette filière permet une meilleure rémunération du lait pour un grand nombre d'éleveurs", a expliqué le Conseil départemental dans un communiqué, publié mercredi 20 mai. Dans ce contexte, "le Conseil départemental souhaite apporter son soutien à l'ensemble de la filière en facilitant l'écoulement de la production de maroilles" et a ainsi acheté "plus de 4.000 fromages auprès des sept producteurs, industriels et fermiers, implantés dans l'Aisne".

Ces fromages "seront redistribués aux associations caritatives (Banque alimentaire, Resto du Cœur et Croix-Rouge)", a précisé le Conseil départemental. 

Vos réactions doivent respecter nos CGU.