Pour l'un des avocats de la famille de Naomi, l'opératrice du Samu ne doit pas servir de "bouc émissaire"

Pour l'un des avocats de la famille de Naomi, l'opératrice du Samu ne doit pas servir de "bouc émissaire"©FREDERICK FLORIN / AFP

franceinfo, publié le jeudi 10 mai 2018 à 11h44

L'opératrice téléphonique du Samu de Strasbourg ne doit pas servir de "bouc émissaire" après la mort de Naomi Musenga, selon Mohamed Aachour. L'un des avocats de la famille de la défunte explique, jeudi 10 mai sur franceinfo, que ce serait "réducteur" de la tenir "responsable de l'ensemble des dysfonctionnements qui sont survenus".

Cette femme, qui est "effondrée", selon une source syndicale de l'établissement hospitalier, a été suspendue "à titre conservatoire", mercredi. Le parquet de la ville a ouvert une enquête préliminaire pour "non-assistance à personne en péril". "C'est une décision que la famille demandait" bien qu'elle "ne demandait pas forcément la suspension" de l'opératrice, rapporte Mohamed Aachour. Pour ce dernier, la famille est "en recherche de

Lire la suite sur Franceinfo

Le service de gestion de commentaires évolue.

A compter du 29 mars, le Journal de Réactions et la publication de commentaires seront temporairement fermés.

Les discussions autour des sujets qui vous tiennent à cœur resteront prochainement possibles au travers d’un tout nouveau service vous permettant de réagir.