Pour inciter les femmes enceintes à se faire vacciner, Olivier Véran pique la secrétaire d'Etat Olivia Grégoire

Pour inciter les femmes enceintes à se faire vacciner, Olivier Véran pique la secrétaire d'Etat Olivia Grégoire©THOMAS SAMSON / AFP

publié le mardi 27 juillet 2021 à 20h50

Lui-même médecin, le ministre de la Santé Olivier Véran a injecté sa deuxième dose à la Secrétaire d'Etat Olivia Grégoire.

La scène est cocasse : le ministre de la Santé lui-même se retroussant les manches, seringue de vaccin contre le Covid-19 dans la main, mardi 27 juillet. Sa patiente ? Olivia Grégoire, secrétaire d'Etat chargée de l'Économie sociale, enceinte de plus de cinq mois.


Tant pis pour le secret médicale, la piqûre a eu lieu devant de nombreux journalistes, cameramen et photographes. Car derrière les sourires de façade et compliments sur la dextérité d'Olivier Véran, cette opération de communication savamment orchestrée avait un objectif important : inciter les femmes enceintes à se faire vacciner à leur tour.

"Les recommandations qui étaient de prudence au premier trimestre [de la grossesse] ont évolué, a indiqué le ministre de la Santé. Donc il y a une indication à vacciner quel que soit le stade de la grossesse."

Depuis avril 2021, les femmes enceintes de trois mois minimum sont prioritaires. "Des centaines de femmes enceintes dans certains pays ont été vaccinées. En tant que ministre aujourd'hui, il me semble important de passer d'un principe de précaution à un principe de responsabilité", a expliqué la secrétaire d'Etat.
 

Vos réactions doivent respecter nos CGU.