"Poupée ethnique" : Carrefour sous le feu des critiques

"Poupée ethnique" : Carrefour sous le feu des critiques

Carrefour a mis en cause l'"un de ses fournisseurs".

Orange avec AFP, publié le mardi 17 octobre 2017 à 17h55

Un modèle de poupée proposé dans le catalogue jouets de Noël de Carrefour provoque un tollé sur les réseaux sociaux. Présenté en trois modèles différents "fille, garçon ou 'ethnique'", le libellé propose également de "devenir une véritable maman en prenant soin de (s)on Baby Born".

"Mais 'deviens une véritable maman ?????? 'Existe en 3 modèles différents : fille, garçon ou ethnique' ????????? Mes yeux brûlent", s'était alarmée le 15 octobre sur Twitter une lectrice.

Son tweet, partagé près de 6.000 en deux jours, s'est depuis répandu sur les réseaux sociaux. La colère des internautes se concentre principalement sur le mot "ethnique", utilisé pour décrire la poupée noire.




Le groupe de distribution s'est excusé sur Twitter et auprès de Franceinfo, expliquant que l'erreur émane de l'un de ses fournisseurs : "Nous regrettons l'erreur de libellé émanant d'un fournisseur et vous présentons nos excuses. Nous allons modifier le catalogue en ligne", a assuré Carrefour. La version catalogue du site a bien été modifiée depuis. Cependant, les catalogues déjà imprimés et distribués ne pourront être corrigés.

Carrefour n'est pas la seule incriminée dans cette affaire de qualificatif douteux : La Grande Récré ("garçon, fille ou métisse") et d'autres enseignes ont elles aussi été pointées du doigt ces dernière semaines par des internautes.

Le service de gestion de commentaires évolue.

A compter du 29 mars, le Journal de Réactions et la publication de commentaires seront temporairement fermés.

Les discussions autour des sujets qui vous tiennent à cœur resteront prochainement possibles au travers d’un tout nouveau service vous permettant de réagir.

 
311 commentaires - "Poupée ethnique" : Carrefour sous le feu des critiques
  • Allons bon depuis quand ethnique est un gros mot on fait vraiment des polémiques pour pas grand chose de nos jours

    A "Sniper56", prenez un peu de temps et "détricotez" l'article pour le réécrire comme on écrivait il y a une dizaine d'années, oh, surprise : vous n'arriverez pas à dépasser les deux lignes...

  • " Ya vraiment pas de quoi fouetter un chat et noircir du papier, tout cela est d' un nul !

  • IL n'a jamais été dit qu'on ne pouvait pas dire noire,cela a été inventé par quelqun sans cervelle, et tout le monde toujours sans cervelle a préféré remplacer par BLACK ce qui nous insupporte au plus haut point .Comme si le dire en anglais était autre chose que d' être noire et fière de l'être comme n'importe qui de sa couleur,de sa culture ,de son histoire.Arrêter de nous prendre pour des idiots;nous sommes en 2017.

  • Mon dieu! c'est un grand malheur. Ca devient grave, tous les jours des histoires pour rien. Ils n'ont rien d'autre à se mettre sous la dent.
    On nous appelle bien "les blancs", quelle importance la couleur.

  • pour la poupée ethnique, on a le choix entre garçon ou fille ?