Port du masque : les CRS appelés en renfort à Marseille

Port du masque : les CRS appelés en renfort à Marseille
Des CRS en patrouille, à Rennes (illustration)

, publié le lundi 17 août 2020 à 11h30

Le porte-parole du gouvernement Gabriel Attal est en déplacement lundi 17 août dans la cité phocéenne, qui constate une augmentation préoccupante des cas de Covid-19.

Déjà en vigueur dans certains quartiers, l'obligation de porter le masque a été étendue à Marseille et dans plusieurs grandes villes et communes touristiques des Bouches-du-Rhône, où la circulation du Covid-19 est "active". "Ce passage en zone rouge donne des pouvoirs plus importants au préfet pour procéder à un certain nombre de décisions", dont des fermetures d'établissement, rappelle Gabriel Attal lundi 17 août sur France Bleu Provence. "Le préfet dispose aujourd'hui de pouvoirs plus étendus. Il est encore temps de prendre le virus de vitesse si on se mobilise collectivement".

Le porte-parole du gouvernement a par ailleurs annoncé le renforcement des effectifs pour faire appliquer les mesures sanitaires, qui ne sont que partiellement respectées jusqu'alors malgré l'amende de 135€ qui plane au dessus des contrevenants.

"Il faut que les Français aient moins peur de l'amende que le virus en lui-même. Il faut continuer la pédagogie, mais il faut des sanctions", estime Gabriel Attal, qui "annonce un renforcement des moyens pour faire appliquer les règles". "Une compagnie de CRS va être détachée sur Marseille pour renforcer les contrôles sur le port du masque notamment", a t-il ajouté. Selon Franceinfo, cela correspond à 130 hommes supplémentaires mobilisés sur le terrain.

Le 15 août, le taux d'incidence du virus dans les Bouches-du-Rhône est de 58,40 pour 100.000 habitants, contre 47,1 pour 100.000 une semaine plus tôt.

Vos réactions doivent respecter nos CGU.