Port du masque en extérieur : les situations dans lesquelles il restera obligatoire

Port du masque en extérieur : les situations dans lesquelles il restera obligatoire
Des passants à Arcachon après la levée de l'interdiction du port du masque dans la ville.
A lire aussi

publié le mercredi 16 juin 2021 à 21h10

A partir de jeudi, le masque devra être porté en extérieur dans les situations où il n'est pas possible de maintenir une distanciation sociale entre les individus.

S'appuyant sur une situation sanitaire qui "s'améliore plus vite qu'espéré", le Premier ministre Jean Castex a annoncé mercredi la levée de l'obligation du masque en extérieur dès jeudi 17 juin. Le port du masque restera toutefois obligatoire dans certaines circonstances. 



Il faudra ainsi continuer à le porter "quand on se regroupe et quand on se trouve dans un lieu bondé, une file d'attente, sur un marché ou dans les tribunes d'un stade", a expliqué le chef du gouvernement.

Le port du masque restera également obligatoire dans les salles de spectacles en plein air.

En revanche, contrairement à ce qui avait été annoncé dans un premier temps, le masque ne sera plus obligatoire dans les cours de récréation, ont indiqué les services du Premier ministre mercredi soir, expliquant suivre ainsi l'avis du Haut conseil de la Santé publique.

Si Matignon n'a pas fixé de liste exhaustive des lieux dans lesquels il faudra continuer à porter un masque, globalement, l'obligation est maintenue dans toutes les situations où il n'est pas possible de maintenir une distanciation sociale entre les individus. "Le discernement de chacun compte avant tout. Chacun est capable de comprendre ce qu'est une situation de regroupement et d'agir avec bon sens en conséquence. Ne tombons pas dans l'Etat tatillon que l'on ne manquerait pas de nous reprocher aussitôt", a indiqué auprès du Parisien l'entourage du Premier ministre.

Le port du masque reste par ailleurs obligatoire dans les lieux clos : commerces, écoles, bureaux, lieux culturels, transports en commun...

Lors d'une déambulation mercredi après-midi au salon Vivatech, Emmanuel Macron a exprimé sa "joie qu'on puisse passer une étape supplémentaire, parce que nos résultats sont bons et qu'on a collectivement été disciplinés". Le chef de l'Etat a cependant appelé à la "prudence" car "rien n'est gagné". Il a notamment invité les Français "à se faire vacciner, seul moyen de combattre durablement cette épidémie".



Si l'épidémie est considérée comme maîtrisée dans le pays avec moins de 5.000 nouvelles contaminations par jour et moins de 2.000 personnes hospitalisées dans les services de réanimation, le respect des gestes barrière reste essentiel pour éviter toute reprise épidémique, soulignent gouvernement et épidémiologistes.

Vos réactions doivent respecter nos CGU.