Popularité: Macron poursuit sa remontée, Philippe en baisse

Popularité: Macron poursuit sa remontée, Philippe en baisse

Le président français Emmanuel Macron et le Premier ministre Edouard PHilippe à Paris, le 30 octobre 2017

A lire aussi

AFP, publié le mercredi 17 janvier 2018 à 12h57

La hausse de la cote de popularité d'Emmanuel Macron se confirme en janvier (+1), tandis que celle du Premier ministre, Édouard Philippe, chute de deux points sur le mois, selon un sondage IPSOS paru mercredi.

A 40% d'avis favorable, le chef de l'État poursuit lentement sa remontée, 8 points au-dessus du plus bas depuis le début du mandat, en septembre. Chez les sympathisants de la France Insoumise, Emmanuel Macron obtient une hausse de 7 points, soit 15% d'opinions favorables.

Près d'une personne interrogée sur deux (49%, -1) porte néanmoins un avis "défavorable" sur l'action du Président de la République, et 11% des sondés préfèrent ne pas se prononcer (=).

A l'inverse, le Premier ministre fait face à une légère chute de popularité, avec 35% (-2) des personnes interrogées qui émettent un avis favorable sur son action. 49% des participants  à l'enquête sont de l'avis contraire, soit une hausse de deux points sur le mois, révèle ce baromètre pour l'hebdomadaire Le Point.

Malgré sa baisse de 6 points, Nicolas Hulot (39%) reste en tête du classement des personnalités politiques les plus populaires. Il est suivi de près par l'ancien ministre socialiste Jack Lang (38%, -2), puis Alain Juppé (35%, -3), Jean-Yves Le Drian (30%,-3) et Jean-Luc Mélenchon (27%, =). 

Le ministre de l'Économie, Bruno Le Maire, se positionne 7e avec 26% d'opinions favorables (+3), juste derrière Nicolas Sarkozy (27%, -1).

Enquête réalisée en ligne les 12 et 13 janvier auprès de 1.050 personnes de 18 ans et plus, selon la méthode des quotas. Marge d'erreur de 1,4 à 3 points.

Le service de gestion de commentaires évolue.

A compter du 29 mars, le Journal de Réactions et la publication de commentaires seront temporairement fermés.

Les discussions autour des sujets qui vous tiennent à cœur resteront prochainement possibles au travers d’un tout nouveau service vous permettant de réagir.

 
120 commentaires - Popularité: Macron poursuit sa remontée, Philippe en baisse
  • Il faut prendre ces sondages avec une extrême prudence. En effet Kantar health à capitaux qataris a acheté l'institut de sondage
    Sofres devenu depuis Kantare -Tns Sofres filiales de WPP, leader mondial des études d'Opinion. Sébastien Auzière fils ainé de Madame Macron en est le Vice-Président

  • publications lues ici:
    8/12: Macron 46% "en baisse"
    16/12 56% "en hausse"
    09/01 Ifop: 53% (+3) "forte hausse"
    11/01 Sofres: 44% (+2)
    17/01 40% (+1) "Macron poursuit sa remontée."
    Et donc 56%, 56%, 44%, 40% forte hausse et poursuite de la remontée?

    avatar
    VOSGESPAT  (privé) -

    Tous ces sondages ne sont fait que pour nous enfumer.
    Les questions sont posées en fonctions des réponses que l'on veut entendre et publier.

  • Heureusement il nous reste notre carte d'électeur

  • qui est sondé, il y a quelques jours dans un autre sondage il était en hausse à 42 % et aujourd'hui il est en hausse à 40 % avec 52 % de mécontent., un autre sondage le donnait à 35 %, SVP messieurs les sondeurs arrétaient l'enfumage et les mensonges, il n'est pas apprécié et vous devez vous en faire une raison

  • Pas de soutien à un gouvernement qui stigmatise les retraités qui on le sait n'ont jamais trimé. Il nous apprend la solidarité contrainte alors que les dispensés d'ISF auront tout leur temps pour investir -s'ils le souhaitent- dans la création d'emplois. Bravo à cette justice sociale qui donne à penser à un Printemps français !!!

  • avatar
    [=pseudo.pseudo] -

    [=reaction.title]

    [=reaction.text]

avatar
[=pseudo.pseudo] -

[=reaction.text]