Pollution : vivre à Paris équivaut à fumer 183 cigarettes par an

Pollution : vivre à Paris équivaut à fumer 183 cigarettes par an
Vue aérienne de Paris depuis la cathédrale Notre-Dame, le 14 mars 2017

Orange avec AFP, publié le vendredi 10 août 2018 à 12h45

Des scientifiques ont tenté de mesurer l'impact de la pollution atmosphérique sur les Européens. Résultat : passer quelques jours dans une grande ville équivaut, en moyenne, à fumer entre une et quatre cigarettes.

L'air des villes est loin d'être bénéfique pour la santé.

Même pour les non-fumeurs, vivre dans une métropole, ou même y séjourner temporairement, encrasse les poumons. Dans une étude publiée vendredi 10 août, l'association européenne Transport et environnement dresse un bilan des conséquences de la pollution aux particules fines sur le corps humain. Pour ce faire, l'association a comparé la contamination dans les dix villes européennes les plus touristiques et a converti la qualité de l'air en nombre de cigarettes qu'il faudrait fumer pour inhaler autant de substances toxiques, rapporte Le Parisien.



Avec ses deux cigarettes en quatre jours, la capitale française se trouve dans le milieu du classement. Selon cette étude, respirer l'air parisien durant un an équivaut à fumer 183 cigarettes, ou neuf paquets. Pour Londres, c'est 2,75 cigarettes et jusqu'à quatre à Prague et Istanbul.



Pour obtenir ces résultats, l'association a eu recours à une méthode de calcul développée par un institut américain, Berkeley Earth, qui estime que respirer 22 microgrammes/m3 de particules fines a les mêmes effets que de fumer une cigarette.

Vous êtes responsable des propos que vous publiez.
Merci de respecter nos CGU