Pollution en France : la qualité de l'air s'améliore depuis 2000

Pollution en France : la qualité de l'air s'améliore depuis 2000
Un nuage de pollution entoure la Tour Eiffel (illustration).

publié le dimanche 28 octobre 2018 à 07h00

Un rapport dresse un bilan encourageant de l'évolution de la qualité de l'air depuis dix-sept ans.

Enfin une bonne nouvelle en matière d'écologie ? Selon un rapport du ministère de la Transition écologique rendu public vendredi 26 octobre, la qualité de l'air extérieur en France s'est améliorée entre 2000 et 2017.

"Les concentrations moyennes annuelles de polluants diminuent et les dépassements des normes réglementaires de qualité de l'air pour la protection de la santé affectent moins de zones", affirme le document.

Plusieurs motifs de mécontentement

Les concentrations moyennes annuelles en dioxyde de soufre (SO2), qui provient majoritairement de l'industrie, mais aussi en monoxyde de carbone (CO) et dioxyde d'azote (NO2) sont même "parmi les plus faibles enregistrées sur la période 2000-2017", souligne le document.

Si ces chiffres sont encourageants, la réalité n'est pas si réjouissante.

5 des 12 polluants réglementés par l'Union européenne ont ainsi dépassé les limites en 2017. Les rejets de dioxyde d'azote ont été au-delà des normes avec des dépassements répétés dans douze agglomérations, notamment Paris, Lyon, Lille, Grenoble et Marseille.



Autre motif de mécontentement : plusieurs pays "cancres" n'ont pas respecté au moins l'un des plafonds européens fixés pour les émissions dans l'air en 2016. C'est le cas de l'Irlande, de l'Autriche, de l'Allemagne, de la Croatie, de l'Espagne et de la Hongrie.

Vos réactions doivent respecter nos CGU.