Poligny : le mystère des guirlandes de slips reste entier

Poligny : le mystère des guirlandes de slips reste entier
Un set de culottes lors de l'exposition "Underdressed : a brief history of underxear" organisée à Londres, le 12 avril 2014 (illustration).

Orange avec AFP, publié le vendredi 16 février 2018 à 20h35

Le mystère du gang des slips n'est toujours pas levé. À Poligny (Jura), de mystérieuses guirlandes de slips envahissent la ville.

Jeudi 15 février, les habitants ont découvert au réveil de bien étranges décorations : des guirlandes de slips et culottes attachées avec des pinces à linge entre deux arbres à plusieurs endroits de la commune, relate Le Parisien, vendredi 16 février. En tout, une soixantaine de sous-vêtements s'exposent aux yeux de tous, compte le quotidien local. La première guirlande de slips est apparue à Poligny le 5 février dernier. Depuis, les découvertes de slips au réveil se sont multipliées, mais elles n'ont jamais été revendiquées.





À Poligny, mais aussi sur les réseaux sociaux, les slips suscitent le débat. Certains y voient un acte de protestation contre la construction d'un Center Parcs à proximité, d'autres un clin d'œil avant la fête vigneronne de la Percée du vin, qui se tiendra ici, détaille Le Parisien.



"Certains savent, mais ne disent rien ! ", croit-on savoir à la mairie, citée par Le Parisien.
"Ce qui est certain, c'est que ce genre d'action qui ne fait de mal à personne fait parler de Poligny. Nous sommes la capitale du comté, mais on peut devenir aussi celle du slip ! Si cela fait venir des touristes ! ", se réjouit-on à l'hôtel de ville.

Vous êtes responsable des propos que vous publiez.
Merci de respecter nos CGU