Plusieurs tags découverts sur la mosquée d'Agen, dont une croix gammée

Plusieurs tags découverts sur la mosquée d'Agen, dont une croix gammée
L'étoile et le croissant de la Grande Mosquée de Paris. Photo d'illustration.

, publié le dimanche 26 juillet 2020 à 17h17

Dans le Lot-et-Garonne, les fidèles musulmans d'Agen ont découvert dimanche des tags injurieux et faisant l'apologie de l'idéologie raciste sur leur mosquée.

Plusieurs tags dont une croix gammée ont été retrouvés sur la façade de la mosquée d'Agen. Parmi ces tags tracés en rouge dans la nuit de samedi à dimanche, figurait notamment une croix gammée, a indiqué une source judiciaire qui confirmait une information de Sud-Ouest.

 




Une source préfectorale a également fait état de la présence sur les murs de l'édifice de dessins représentant "un doigt d'honneur et un sexe masculin". 



Dans un tweet, le ministre de l'Intérieur Gérald Darmanin a condamné "avec la plus grande fermeté les dégradations inacceptables qui ont visé la mosquée d'Agen. Ces actes odieux sont contraires aux valeurs de la République. Soutien aux Musulmans d'Agen".



Sur son compte twitter, la préfecture du Lot-et-Garonne a elle aussi condamné "fermement les dégradations et actes odieux commis" sur l'édifice, "en totale contradiction" avec "la liberté des cultes".L'enquête judiciaire a été confiée au commissariat d'Agen.

En 2005, la mosquée d'Agen avait été la cible de plusieurs coups de feu durant la Saint-Sylvestre. L'événement avait donné lieu à des manifestations contre l'intolérance.

Vos réactions doivent respecter nos CGU.