Plusieurs élus embourbés dans un scandale de corruption ?

Plusieurs élus embourbés dans un scandale de corruption ?©Panoramic

6Medias, publié le mercredi 18 janvier 2017 à 19h47

Deux élus franciliens ont été placés en garde à vue, mercredi 18 janvier, pour une énorme affaire de corruption, selon des informations révélées par L'Obs. D'autres maires devraient être entendus dans les prochains jours.

Jean-François Oneto, actuel maire LR d'Ozoir-la-Ferrière (Seine-et-Marne) et Hugues Rondeau, l'ancien maire de Bussy-Saint-Georges (Seine-et-Marne), ont été placés en garde à vue, mercredi 18 janvier, pour des faits de blanchiment, faux et usage de faux, abus de bien social, corruption et trafic d'influence.



Au départ de l'affaire, on trouve Antonio de Sousa, 68 ans, patron du groupe immobilier France Pierre, société qui revendiquait 80 millions d'euros de chiffre d'affaires en 2014, notamment grâce à l'obtention de nombreux marchés publics. L'hebdomadaire L'Obs, qui a eu accès au dossier, fait état d'une corruption ordinaire.

Jean-François Oneto, maire d'Ozoir-la-Ferrière, est soupçonné d'avoir reçu de l'argent provenant de la société France Pierre en échange de marchés publics. En 2010, il aurait acheté un terrain d'une valeur de 500 000 euros, en Corse, dans des conditions douteuses. La seconde personne en garde à vue, Henri Rondeau, ancien maire de Bussy-Saint-Georges, a été interpellé pour que les policiers percent à jour le rôle exact de Philippe Lohmuller, un de ses anciens collaborateurs. Celui-ci, grâce à ses activités occultes, aurait aidé l'ancien édile à constituer une caisse noire, indique L'Obs.

Vous êtes responsable des propos que vous publiez.
Merci de respecter nos CGU