Plus de la moitié des ministres ont subi un redressement fiscal en 2018

Plus de la moitié des ministres ont subi un redressement fiscal en 2018©Wochit

6Medias, publié le mercredi 29 mai 2019 à 12h00

La Haute autorité pour la transparence de la vie publique fait savoir que 21 dossiers de membres du gouvernement ont donné lieu à des "rectifications". Une information du Canard Enchaîné, relayée par L'Express.

21 ministres et secrétaires d'Etat, soit 60% du gouvernement, ont été confrontés à un redressement fiscal l'an dernier. Des cas qui concernent "des membres du gouvernement nommés en 2017 et durant le premier semestre de 2018".



Dans les faits, seule une ministre n'a pas respecté ses obligations fiscales. Il s'agit de Laura Flessel, qui dirigeait les Sports.


Les 20 autres concernés étaient "de bonne foi", le rappel moyen demandé était de 10 788 euros. Dans l'autre sens, trois ministres ont eu affaire à des restitutions de la part de l'administration fiscale. Ils avaient tout simplement versé trop d'argent, 7 740 euros en moyenne.

Ces contrôles devenus systématiques datent de 2013 et de l'affaire Cahuzac.

Vos réactions doivent respecter nos CGU.