Plus de couvre-feu mais des restrictions : ce qu'il faut savoir sur l'édition 2021 de la Fête de la musique

Plus de couvre-feu mais des restrictions : ce qu'il faut savoir sur l'édition 2021 de la Fête de la musique
Retransmission d'un concert à Aix-en-Provence, lors de la Fête de la musique 2020.

publié le lundi 21 juin 2021 à 14h51

Si les concerts sont autorisés dans les bars, les restaurants ou les lieux recevant du public, avec des restrictions, les concerts spontanés sont en revanche interdits dans la rue, tout comme les rassemblements de plus de 10 personnes.

Si le couvre-feu a été levé, laissant la possibilité aux amateurs de profiter des festivités jusque tard dans la nuit, la 40e édition de la Fête de la musique, qui se tient ce lundi 21 juin, sera encore soumise à des contraintes sanitaires. Tour d'horizon de ce qu'il faut savoir. 



Les mini concerts autorisés dans les bars et les restaurants

Si les concerts spontanés dans la rue sont interdits, tout comme les rassemblements de plus de 10 personnes, en revanche, "les mini concerts dans les bars et les restaurants seront possibles", comme l'a annoncé la ministre de la Culture, Roselyne Bachelot, la semaine dernière. 

Ces concerts doivent se tenir assis, les concerts debout n'étant autorisé qu'à partir du 30 juin. Bars et restaurants doivent en outre respecter une jauge de 50% d'occupation en intérieur. En terrasse en revanche, toutes les places disponibles pourront être occupées. 

Des concerts dans les lieux publics autorisés 

Les concerts sont également autorisés dans les lieux ouverts au public, intérieurs comme extérieurs, comme les salles des fêtes, les théâtres, les auditoriums ou les stades. Toutefois ces lieux doivent respecter une jauge de 65% d'occupation en configuration assise, et ne pas dépasser les 5.000 spectateurs.  

Pour assister à un concert accueillant plus de 1.000 spectateurs, il faudra en outre se munir d'un pass sanitaire qui peut s'obtenir grâce à un test de dépistage négatif de moins de 72 heures, un certificat de vaccination complète ou une attestation stipulant que l'on a contracté le Covid-19 il y a plus de quinze jours mais moins de six mois. 

Le port du masque recommandé

Si le port du masque en extérieur n'est plus obligatoire depuis le 17 juin, il reste nécessaire à l'extérieur lors de rassemblement, ou lorsque l'on est dans une file d'attente. Les préfets peuvent aussi décider de maintenir l'obligation dans "une rue commerçante ou bondée" ou dans "les tribunes, gradins", a précisé le ministre de la Santé Olivier Véran.

A Paris, la préfecture a ainsi indiqué que le port du masque "reste obligatoire dans les lieux de passage, denses ou mettant des personnes en contact prolongé". Le port du masque reste en outre obligatoire en intérieur. 

Des forces de l'ordre mobilisées

Sur tout le territoire, les forces de l'ordre s'assureront du respect des règles sanitaires. A Paris, pas moins de 2.300 policiers et gendarmes seront mobilisés. 
 

Vos réactions doivent respecter nos CGU.