Plus de 40 morts par noyade lors de la canicule de juin

Plus de 40 morts par noyade lors de la canicule de juin
Lacanau, le 2 août 2012.

, publié le mardi 23 juillet 2019 à 11h25

Alors que la France traverse un nouvel épisode de canicule, le ministère des Sports a lancé un appel à la vigilance pour sensibiliser les Français aux risques élevés de noyade.

Après la canicule de fin juin, la France est à nouveau frappée cette semaine par un nouvel épisode de fortes chaleurs. Cette canicule devrait être plus courte et moins intense, mais n'est néanmoins pas à prendre à la légère. Boire, mouiller son corps, rester au frais... Des gestes de prévention élémentaires s'imposent, particulièrement pour les plus fragiles.

Le ministère des Sports a également lancé un appel à la vigilance pour sensibiliser les Français aux risques élevés de noyade. Selon les chiffres du ministère communiqués lundi 22 juillet à Franceinfo, plus de 40 personnes sont mortes noyées en France lors du premier pic de canicule de l'été 2019, au cours de la dernière semaine de juin.

La ministre des Sports, Roxana Maracineanu, a rappelé les consignes de sécurité à respecter impérativement avant de se baigner : surveiller les enfants en permanence et se baigner avec eux, choisir un lieu de baignade surveillé, tenir compte de sa forme physique avant d'aller se baigner, prendre garde à l'électrocution et surtout d'apprendre à nager à tout âge. 



Alors que certains dans l'opposition avaient raillé en juin dernier un excès de zèle du gouvernement, qui avait été jusqu'à déplacer le brevet des collèges en raison de la canicule, le Premier ministre Édouard Philippe avait nié le 28 juin dernier toute "surréaction" et alerté sur les noyades. À l'été 2018, les noyades accidentelles, suivies ou non de décès, ont augmenté de 30% par rapport à 2015 (1.649 contre 1.266), selon Santé publique France.
 

Vos réactions doivent respecter nos CGU.