Pierre Ménès se confie sur sa greffe

Pierre Ménès se confie sur sa greffe ©RTL

RTL, publié le lundi 02 janvier 2017 à 11h30

La santé de Pierre Ménès est au cœur des préoccupations de nombreux amoureux du ballon rond. Absent de l'antenne de Canal + depuis le début de la saison de Ligue 1 pour des raisons de santé, le chroniqueur a révélé ces dernières semaines avoir subi une double greffe au rein et au foie.

Trois semaines après l'opération, Pierre Ménès demeure assez faible. "Ça va moyen. Aujourd'hui ça fait trois semaines que j'ai été greffé et je trouve le temps long", a-t-il commenté au micro de RTL.
Une greffe probablement déterminante pour l'une des personnalités phares de la chaîne cryptée : "Il était grand temps que je la fasse car j'avais les vaisseaux très abîmés et je pense que j'avais quelques jours à vivre". Pourtant, Pierre Ménès ne s'est jamais "vu partir" malgré une souffrance physique abominable. "C'était affreux. On dépérit, on perd tous ses muscles, on ne peut plus marcher, on vomit tous les jours, on est un légume", a-t-il commenté.



De longs mois d'attente où les Français n'ont jamais cessé de lui témoigner un important soutien. "C'est incroyable, tout ce que j'ai dit dans mon communiqué, je ne pensais pas que les gens m'aimaient autant. Tous les messages, tous les coups de fil, toutes les visites des gens du football, de Canal+... Je suis très touché", a-t-il réagi.
Pierre Ménès regarde dorénavant vers l'avenir alors qu'il assure que la prochaine étape est dorénavant de "rentrer chez lui". Surtout que le chroniqueur reste prudent sur son état de santé malgré un manque cruel de l'antenne. "Je ne veux pas revenir pour être assis sur mon tabouret et être éteint. Je veux revenir en étant moi-même. Si je peux revenir avant la fin de la saison, ça sera mon plus grand rêve mais s'il faut attendre la saison prochaine, on attendra", a-t-il lâché avec une voix chargée d'émotion.

Vos réactions doivent respecter nos CGU.